Vancouver est une vraie beauté. Nichée entre les montagnes et l’océan, la ville regorge de gratte-ciels étincelants en verre, de parcs urbains où l’art fleurit et de jardins – de magnifiques jardins. Ils sont omniprésents : du toit végétal du centre des congrès aux massifs de fleurs colorés qui ornent les coins de rue, en passant par les espaces verts comme le parc Queen Elizabeth et le chic et animé front d’eau de Coal Harbour, on ne sait plus où donner de la tête! Pour vous aider à vous y retrouver, voici une liste des plus ravissants jardins de la ville.

 

Le Jardin botanique VanDusen

Le vaste jardin botanique VanDusen abrite étangs, chutes d’eau, sculptures et autres œuvres d’art, petits coins de jardin intimistes, tertres gazonnés et sentiers fleuris. Avec leurs fleurs aux couleurs vives qui s’épanouissent en avril et en mai, les rhododendrons à eux seuls valent bien une visite. Dans ce parc de plus de 22 hectares, vous découvrirez de nombreux oiseaux, des centaines de variétés de plantes du monde entier, des jardins classiques, des forêts miniatures, un potager, des pavillons et même un labyrinthe de haies de style élisabéthain. Aspirant à jouer un rôle de chef de file dans les domaines de la biodiversité et de la durabilité, le jardin botanique VanDusen s’est également doté d’un centre d’information certifié LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) « platine » : cette structure en pisé où la lumière entre à flots est recouverte d’un toit végétalisé qui, vu du dessus, ressemble à une orchidée. C’est l’hiver? Pas de problème, les jardins sont tout aussi spectaculaires en cette saison, surtout pendant la période des Fêtes, où ils sont ornés d’un million de lumières scintillantes et de décorations de circonstance. C’est féérique! Passez la journée dans le parc, puis explorez la belle boutique de souvenirs avant d’aller goûter à la cuisine du café gastronomique.

 

Le Nitobe Memorial Garden de l’Université de la Colombie-Britannique

Il y a un pavillon de thé dans l’authentique Nitobe Memorial Garden.

À l’instar des autres jardins japonais, le Nitobe Memorial Garden de l’Université de la Colombie-Britannique est empreint de sérénité. Situé sur le charmant campus Point Grey, c’est l’un des jardins japonais traditionnels les plus authentiques d’Amérique du Nord, mais aussi l’un des cinq plus beaux jardins de ce type à l’extérieur du Japon. Lors de sa visite de ce jardin créé par des architectes et des paysagistes recommandés par le gouvernement japonais, l’empereur japonais a déclaré : « Je suis au Japon ». Cet espace de près d’un hectare abrite un jardin de thé, ce qui est peu commun, ainsi qu’un pavillon pour la cérémonie du thé, des bassins où nagent des carpes koïs, des cascades, des cours d’eau et des lanternes de pierre. Chaque arbre et chaque buisson a été placé là intentionnellement et possède une dimension symbolique : admirez l’harmonie qui se dégage du tout. Les sublimes cerisiers en fleurs au printemps, les iris mauves en été et les érables flamboyants en automne sont particulièrement époustouflants. Vous pourrez également en apprendre davantage sur le service japonais du thé ou participer à une véritable cérémonie du thé.

 

La roseraie du parc Stanley

Avec ses quelque 3 500 rosiers, l’élégante roseraie du parc Stanley est une attraction particulièrement prisée depuis sa création, dans les années 20. Allez-y par un bel après-midi ensoleillé, étendez une couverture sur l’herbe et admirez l’éclat des fleurs pourpres, roses, jaunes, orange, mauves et rose saumoné. Promenez-vous sous la tonnelle et respirez l’enivrant parfum des clématites et des rosiers grimpants. Pendant que vous y êtes, faites donc un petit détour par le jardin de rhododendrons Ted et Mary Greig, situé non loin de là. Pour clore la journée, pique-niquez dans le parc, puis empruntez la promenade du littoral jusqu’au quartier de Coal Harbour et au centre-ville de Vancouver.

 

Le jardin chinois classique Sun Yat-Sen

Le jardin Sun Yat-Sen, dans le quartier chinois : à la fois jardin et centre communautaire

Situé dans le quartier chinois historique, le jardin Sun Yat-Sen fait partie des points d’intérêt de la ville. Véritable oasis de calme, c’est l’endroit parfait pour découvrir la culture et l’art chinois. Il a été créé pour l’Exposition internationale de 1986 à Vancouver : 53 artisans avaient alors importé 950 caisses de matériaux pour aménager un authentique jardin chinois classique, le premier jardin conçu dans le style de la dynastie Ming (XVe siècle) en dehors de la Chine. Cet espace d’environ 2 000 mètres carrés entouré de murs blancs immaculés abrite 160 espèces de plantes, des bassins pleins de carpes koï, des chutes d’eau, des ponts, des passages sinueux et des pavillons. Des arbres miniatures (art du Penjing) – dont certains ont plus de 200 ans! – y côtoient pins, cyprès et bambous. Désigné plus beau jardin urbain du monde par National Geographic en 2012, ce lieu fait à la fois office de jardin, de centre communautaire, de musée et de galerie d’art. Il est très prisé des gens du coin, qui s’y rendent souvent pour participer à des ateliers, à des célébrations et à d’autres événements comme le Nouvel An chinois et le Moon Festival (à la mi-automne). Qu’attendez-vous pour vous joindre à eux?

 

Le jardin botanique de l’Université de la Colombie-Britannique

Le jardin botanique de l’Université de la Colombie-Britannique a été le premier du genre à avoir été créé par une université canadienne, en 1916. Ce jardin enchanteur, qui a avant tout une vocation pédagogique, abrite une forêt pittoresque et 7 500 variétés de plantes, de fleurs, d’arbres et d’arbustes. On y jouit en outre d’une belle vue sur l’eau et la ville. Regroupant une très vaste collection de 50 000 plantes provenant de zones tempérées du monde entier, il est composé de plusieurs jardins distincts, notamment d’une tonnelle, d’une roseraie classique, de jardins contemporain et asiatique, d’un jardin alpin, d’un potager biologique, d’un jardin d’herbes aromatiques, d’une forêt pluviale, d’un jardin nord-américain et d’un jardin médicinal (destiné aux médecins et aux pharmaciens). Si le cœur vous en dit, vous pouvez participer à l’un des ateliers qui y sont régulièrement organisés, mais aussi à des séances de questions-réponses avec des horticulteurs. N’hésitez pas non plus à prendre part aux nombreux autres événements organisés sur place, comme le très prisé festival de la pomme en automne, les lectures de poésie et les concerts d’opéra (durant lesquels vous pourrez déguster un bon thé).

 

Tant que vous êtes à Vancouver, ne manquez pas de vous rendre au parc Stanley, véritable joyau de la ville. Plus grand que Central Park à New York, ce magnifique espace vert urbain abrite une forêt ancienne, un gigantesque réseau de sentiers, des lacs, des pelouses, une promenade le long du littoral, des restaurants, des plages et des jardins abondamment fleuris.

Related Posts