Que vous préfériez le tourisme urbain ou de nature, la Colombie-Britannique vous séduira.

Cet article a été initialement publié sur le site Web d’Hello BC.

 

Imaginez regarder un nuage de brume s’échapper de la bouche d’un ours noir. Ou entendre le pas lourd d’un grizzly rôdant sur le rivage, faisant trembler le sol avec ses énormes pattes. Imaginez-vous en train de contempler un ours esprit, animal furtif, au cœur de la forêt pluviale de Great Bear. Les guides experts de la Colombie-Britannique peuvent vous conduire à ces expériences émouvantes.

 

Dans la vaste étendue sauvage de cette province, les ours peuvent être aperçus presque n’importe où. Mais voici quelques-uns des meilleurs endroits où vous rendre avec un guide et bien sûr, votre appareil photo.

 

 

1. Le sanctuaire des grizzlis de Khutzeymateen

 

A photo posted by Pat Roque (@patroquephoto) on

À quoi s’attendre : Khutzeymateen est une expérience d’observation des ours incroyable. Devenu officiellement le premier sanctuaire pour grizzlis au Canada, ce lieu accessible uniquement par bateau compte entre 50 et 60 grizzlis. L’accès à l’estuaire de la rivière et aux aires protégées du parc est limité à une poignée d’exploitants agréés, dont Sunchaser ChartersBluewater Adventures et Prince Rupert Adventure Tours. Apportez votre appareil photo et passez la journée à photographier ces puissants animaux, ou optez pour une aventure océanique de plusieurs jours. Les expéditions partent de Prince Rupert, sur l’île Kaien.

 

Quand s’y rendre : De mai à septembre

 

Comment s’y rendre : Le sanctuaire est situé à 45 km au nord-est de Prince Rupert. L’accès à Prince Rupert se fait par l’autoroute 16, un trajet vers l’ouest de huit heures depuis Prince George. On peut également se rentre à Prince Rupert en hydravion, ou en effectuant la traversée avec BC Ferries depuis Port Hardy, sur la pointe nord de l’île de Vancouver.

 

 

2. Bella Coola

À quoi s’attendre : La vallée reculée de Bella Coola, située dans la forêt pluviale de Great Bear, est dotée d’une vaste étendue sauvage vierge, ce qui en fait un habitat parfait pour les ours noirs et les grizzlis. Observez ces majestueuses créatures se repaître de saumon alors que vous descendez la rivière Atnarko. Vous pouvez aussi séjourner dans un pavillon de montagne; si vous êtes chanceux, vous apercevrez un ours gambader non loin de votre pavillon. Pour une expérience unique, partez en excursion depuis Klemtu, à proximité de l’île Princess Royal, à la recherche du furtif ours Kermode (aussi appelé ours esprit), un ours noir recouvert d’une magnifique fourrure blanche.

 

Quand s’y rendre : D’août à octobre

 

Comment s’y rendre : Bella Coola est située à l’extrémité ouest de l’autoroute 20, à environ six heures et demie à l’ouest de Williams Lake. On peut également s’y rendre en hydravion, ou en effectuant la traversée avec BC Ferries depuis Port Hardy, sur la pointe nord de l’île de Vancouver.

 

 

3. Whistler

 

A photo posted by Sean St Denis (@seanstdenis) on

À quoi s’attendre : Les forêts entourant le village de Whistler abritent une soixantaine d’ours noirs et il n’est pas rare d’en apercevoir. Réservez une excursion en 4x4 dans les contrées sauvages de Whistler et partez à la recherche de ces imposantes créatures, ou installez-vous sur un patio dans le village et regardez vers les collines, vous pourriez avoir de la chance… Gardez les yeux grand ouverts depuis votre télécabine lors de l’ascension en montagne ou conduisez pendant 15 minutes en direction du sud : les gens du coin disent que la route traversant la vallée Callaghan est l’endroit idéal pour apercevoir des ours.

 

Quand s’y rendre : De mai à octobre

 

Comment s’y rendre : Whistler se trouve le long de l’autoroute Sea-to-Sky, à 90 minutes de route environ au nord de Vancouver.

 

 

4. Tofino

 

A photo posted by Torsten (@farmertos) on

À quoi s’attendre : La région située au nord de Tofino abrite une grande population d’ours noirs. Quittez le port de Tofino et voguez sur les eaux calmes et protégées de la baie Clayoquot. À distance d’observation sûre, regardez les ours à la recherche de certaines de leurs spécialités préférées, comme le tourteau. Les bateaux restent assez près du rivage, permettant ainsi aux passagers d’observer les ours sans les déranger. Soyez également à l’affût lorsque vous êtes au volant aux abords de la ville, car vous pourriez apercevoir des ours à proximité de l’autoroute.

 

Quand s’y rendre : De la mi-avril à octobre

 

Comment s’y rendre : Tofino se trouve en bordure de l’autoroute 4, sur la côte ouest de l’île de Vancouver. Il faut trois heures de route environ pour s’y rendre depuis Nanaimo, où les traversiers de BC Ferries accostent en provenance de Vancouver. Tofino est également accessible par voie aérienne.

 

 

5. La baie Knight

 

À quoi s’attendre : Cette baie cachée abrite un grand nombre de grizzlis, et il n’est pas rare d’apercevoir des dizaines d’ours au cours d’un seul voyage. Depuis l’eau, observez les ours se nourrir de laîches dans l’estuaire, au printemps, ou le long des routes forestières, en été. Les mois d’été ont aussi l’avantage d’être la saison d’observation des orques dans la région. À l’automne, profitez des plateformes d’observation près des chenaux de fraie pour voir des grizzlis pêcher le saumon dans la rivière Glendale. Séjournez au Knight Inlet Lodge pour le voyage d’une vie.

 

Quand s’y rendre : De mai à octobre

 

Comment s’y rendre : La baie Knight est située en Colombie-Britannique continentale, mais les excursions partent généralement de la côte est de l’île de Vancouver, car il n’y a pas de route dans cette région éloignée. L’accès à l’île de Vancouver se fait en effectuant la traversée avec BC Ferries depuis Vancouver. Les excursions partent de Campbell River, ou plus au nord, dans la région de Telegraph Cove.

 

 

6. Stewart et Hyder

A photo posted by Chris Leboe (@chrisleboe) on

À quoi s’attendre : Les petites villes de Stewart, en Colombie-Britannique, et Hyder, en Alaska, jouissent d’une relation spéciale. Une distance d’environ 3,2 km les sépare, mais à bien des égards, elles fonctionnent comme une seule ville. Hyder dispose d’une plateforme d’observation des ours au site d’observation de la faune de Fish Creek, où l’on peut voir des ours noirs et des grizzlis pêcher le saumon. Les employés du service des forêts répondront à vos questions sur place. N’oubliez pas d’aller du côté du parc provincial Bear Glacier, en direction de Stewart, et du glacier Salmon, à environ une heure au nord de la ville en passant par Hyder.

 

Quand s’y rendre : De la mi-juillet au début septembre

 

Comment s’y rendre : Stewart se trouve le long de la frontière entre la Colombie-Britannique et l’Alaska, sur l’autoroute 37A, à proximité de l’autoroute Stewart-Cassiar. Stewart est à quatre heures de route environ au nord-ouest de Smithers.

 

 

7. Blue River

 

A photo posted by Mirjam Beekmann (@beekmmi) on

À quoi s’attendre : Cette petite collectivité est située dans une région idéale pour l’observation des ours. River Safari propose des excursions toutes les 30 à 60 minutes. Les bateaux de cette entreprise, spécialement conçus pour ce type d’excursions, vous transporteront sur plusieurs kilomètres de rivière dans la vallée Grizzly Bear, avec montagnes, glaciers et cascades pour décor. On trouve également des orignaux dans la région; vous pourriez donc apercevoir ces mammifères colossaux lors de votre excursion. Aventurez-vous dans le parc provincial Wells Grey, situé à proximité, pour admirer des prairies alpines et des chutes d’eau pittoresques, mais aussi partir en randonnée ou faire du bateau.

 

Quand s’y rendre : De la fin mai à la mi-octobre

 

Comment s’y rendre : Blue River se trouve le long de l’autoroute 5, à l’est du parc provincial Wells Gray. Elle est à une heure de route environ au nord-est de Clearwater et à une heure au sud-ouest de Valemount.

 

 

8. Elkford

À quoi s’attendre : Située dans les Rocheuses, Elkford est au cœur de magnifiques paysages de montagnes et d’une immense variété de faune. Souvent, vous n’avez qu’à faire une promenade en voiture. Vous pourrez apercevoir des animaux comme l’ours noir, le grizzli, le wapiti, le mouflon d’Amérique, la chèvre de montagne, le loup, l’orignal, le cerf de Virginie et le cerf mulet, ainsi qu’une grande diversité d’oiseaux. Elkford est la porte d’entrée des parcs provinciaux Elk Lakes et Height of the Rockies.

 

Quand s’y rendre : De mai à la mi-octobre

 

Comment s’y rendre : Elkford est située le long de l’autoroute 43 près de la frontière entre la Colombie-Britannique et l’Alberta, dans le sud-est de la province. Elle est à deux heures de route environ au nord-est de Cranbrook.

  

 

9. Kitimat et Terrace

À quoi s’attendre : Kitimat et Terrace se situent dans la forêt pluviale de Great Bear, qui abrite des forêts luxuriantes et une faune abondante et variée. Elles sont au cœur d’une nature sauvage authentique. Que ce soit lors d’une randonnée ou d’une promenade en voiture, observez les animaux qui y vivent à demeure : l’ours noir, le grizzli, le loup, l’orignal, le cerf et les chèvres de montagne. Le chenal Douglas, au sud de Kitimat, est un riche milieu marin, bien connu pour être le garde-manger des baleines à bosse.

 

Quand s’y rendre : De mai à septembre

 

Comment s’y rendre : Terrace est située à la jonction des autoroutes 16 et 37, dans le nord de la Colombie-Britannique, non loin du sud de l’enclave de l’Alaska. Kitimat se trouve au sud de Terrace, sur l’autoroute 37, le long de la côte. Terrace est à deux heures de route environ à l’ouest de Smithers, et il faut rajouter 45 minutes pour arriver à Kitimat.

 

 

10. Haida Gwaii

 

À quoi s’attendre : Cet archipel éloigné et accidenté est composé de plus de 150 îles. Ici, la forêt ancienne est entourée d’un littoral sauvage. Des sous-espèces endémiques se trouvent aussi bien sur terre que dans les eaux entourant ces îles magiques. Parmi ces sous-espèces, on en trouve une d’ours noir connu pour sa taille impressionnante; ses mâchoires et ses dents sont vraiment grandes! Ne quittez pas l’endroit sans visiter le Centre du patrimoine Haida, vous y découvrirez la culture ancestrale de la Première Nation Haida.

 

Quand s’y rendre : De mai à octobre

 

Comment s’y rendre : Haida Gwaii se situe au large de la côte nord de la Colombie-Britannique. L’accès se fait par avion ou en effectuant la traversée avec BC Ferries depuis Prince Rupert. Celle-ci prend environ sept heures.

Related Posts