En Saskatchewan vous attendent certains des plus beaux parcs nationaux du Canada, des jalons de l’histoire des Premières Nations ainsi que de formidables aventures de plein air.

Le Centre du patrimoine de la GRC, berceau de la police montée. Photo: Tourism Saskatchewan/Greg Huszar Photography

Le Centre du patrimoine de la GRC, berceau de la police montée

 

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) est un emblème canadien au même titre que le castor et la politesse. Mais au-delà du veston rouge et du drôle de chapeau, elle constitue la très respectée police nationale, qui a contribué à forger l’identité du pays et protège les citoyens depuis 1873. Cet héritage est mis en vitrine au Centre du patrimoine de la GRC, non loin de l’historique Division Dépôt, où tous les membres du corps policier sont formés. Le Centre présente la riche histoire de la GRC en ayant recourt à l’art, au multimédia et à divers autres moyens. Pour clore votre visite, assistez au défilé du sergent-major, soit le moment où les instructeurs soumettent les cadets à l’appel, à l’inspection et à d’autres activités.

Le parc interprovincial Cypress Hills. Photo: Tourism Saskatchewan/Paul Austring

Le parc interprovincial Cypress Hills

 

Le parc interprovincial Cypress Hills est un passage obligé pour tout amateur de plein air. Situé à l’angle sud-ouest de la Saskatchewan, le parc a été baptisé selon le nom des monts qu’il héberge et qui s’élèvent 580 mètres au-dessus des terres environnantes ponctuées de falaises, de belvédères et de sentiers forestiers. Le secteur est une réserve de ciel étoilé, si bien qu’aucune pollution lumineuse (ou presque) ne viendra nuire à votre observation de la voûte céleste. Camping, pêche, randonnée, tyrolienne, canoë, ski, golf… les activités ne manquent pas. À moins que vous ne vouliez tenter une nouvelle carrière : improvisez-vous propriétaire de ranch et allez garder le bétail, ou convertissez-vous en paléontologue et examinez des ossements de dinosaures. Oh, et ne manquez pas de visiter les restaurants locaux et l’établissement vinicole de Cypress Hills. Impossible de détailler tout ce qu’il y a à voir et à faire en un seul petit paragraphe – il vous faudra le découvrir par vous-même!

La rivière Churchill. Photo: Tourism Saskatchewan/Eric Lindberg

La rivière Churchill

 

Pendant des siècles, la rivière Churchill aura servi de voie navigable et commerciale aux Premières Nations, et plus tard, aux explorateurs et aux Voyageurs s’adonnant à la traite de fourrures. Mais de nos jours, ce sont plutôt les aventuriers qui viennent y faire de la descente en eaux vives et y vivre une expérience inoubliable. Le puissant cours d’eau regorge de paliers et de rapides qui attirent les pagayeurs du monde entier. Il relie plusieurs lacs importants et autres repères naturels, notamment les chutes Nistowiak, les plus hautes de la Saskatchewan. La rivière se prête également à l’observation des orignaux sur la berge, ou des pygargues à tête blanche dans le ciel. Vous pouvez aussi y taquiner le doré jaune, le grand brochet et diverses autres espèces de poissons.

Le parc national de Prince Albert. Photo: Tourism Saskatchewan/Greg Huszar Photography

Le parc national de Prince Albert

 

Désigné par le magazine National Geographic comme l’un des 50 lieux du Canada à voir impérativement dans sa vie, le parc national de Prince Albert est l’un des parcs les plus populaires du pays. Comme il fait dans les 3 900 kilomètres carrés, vous ne pourrez tout voir d’un coup, mais divers circuits routiers panoramiques vous feront découvrir de nombreux attraits, comme les troupeaux de bisons qui parcourent librement la plaine. Après quoi, laissez la voiture et suivez un guide de randonnée, ou partez à l’aventure par vous-même à vélo, en bateau ou en ski (ou même avec une planche nautique!). Faites votre choix parmi six plages et la multitude de lacs dans l’arrière‑pays pour vous baigner ou prendre un bain de soleil, ou faites une excursion en canoë et allez visiter la cabane du célèbre défenseur de la nature Grey Owl, qui a inspiré le film de 1999 Grey Owl, celui qui rêvait d’être indien mettant en vedette Pierce Brosnan.

Le lac Little Manitou

Le lac Little Manitou

 

Une journée combinant baignade et spa, ça vous dit? Car c’est ce qui vous attend au lac Little Manitou : ce plan d’eau unique en son genre possède, un peu comme la mer Morte en Israël, des eaux saumâtres naturellement thérapeutiques pour la peau et le corps. Elles doivent leurs vertus à leur concentration en sels minéraux, magnésium, silice, potassium et autres minéraux. Laissez-vous flotter sur le lac, histoire de vous détendre et de vous ressourcer. Puis, lorsque vous serez las de ses bienfaits, profitez des autres attractions du secteur, qui vont du lèche-vitrine à la voile en passant par le golf.

Le parc national des Prairies. Photo: Tourism Saskatchewan/Greg Huszar Photography

Le parc national des Prairies

 

Quand vous imaginez les prairies, leurs immenses plaines verdoyantes à perte de vue et leurs troupeaux de bisons, c’est essentiellement le parc national des Prairies que vous êtes en train de visualiser. Ce parc national, l’un des deux de la Saskatchewan, vous fera découvrir des prairies parfaitement préservées où vous aurez envie de rester pour ériger votre cabane au Canada. Partez faire un safari-photo qui vous mènera tout près des bisons, des chevêches des terriers, des pygargues, des antilopes et des chiens de prairie à queue noire. Visitez un site de fouilles archéologiques et apprenez d’un paléontologue, ou partez à cheval en compagnie d’un cowboy. Escaladez le sentier de Butte-70-Mile, qui s’élève 100 mètres au‑dessus des plaines autour, et à la nuit tombée, contemplez le firmament, que rien ne trouble puisque le parc a été désigné réserve de ciel étoilé. Situé tout près de la frontière du Montana, l’endroit est une halte incontournable pour quiconque part à l’aventure en voiture.

Le parc du patrimoine Wanuskewin. Photo: Asymetric/Finn O’Hara

Le parc du patrimoine Wanuskewin

 

Pendant plus de 6 000 ans, les Premières Nations des plaines du Nord se rassemblaient où se trouve maintenant le parc du patrimoine Wanuskewin. Bien avant que soient bâtis les pyramides, le Panthéon ou la Grande Muraille de Chine, les Autochtones de la Saskatchewan y venaient pour chasser le bison, faire leurs dévotions et organiser des célébrations. Aujourd’hui, le parc permet d’en apprendre sur leur culture et leur histoire. Parcourez les sentiers éducatifs sillonnant la vallée, puis visitez les sites archéologiques parsemés de ronds de tipis, de cairns, de fragments de poterie, d’os d’animaux et d’autres témoins du passé. Passez la nuit dans un tipi, et écoutez des histoires traditionnelles autour d’un feu de camp en vous régalant de thé et de bannique fraîche (un délicieux pain de tradition autochtone). Wanuskewin vous offre la formidable occasion de découvrir la culture d’un peuple ancien.

 

Le Selwyn Lake Lodge

 

Le Selwyn Lake Lodge est un camp de pêche à la mouche établi au 60e parallèle, dans les étendues sauvages et éloignées du nord de la Saskatchewan. Mais ne laissez pas la distance vous décourager : le vol en vaut amplement la chandelle. Car au lac Selwyn, la pêche aux poissons‑trophées est légendaire. Chaque fois que vous y lancez votre ligne, vous avez la possibilité d’hameçonner un grand brochet énorme, un puissant touladi ou un ombre arctique. Et la pêche n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez participer à une excursion au milieu des remarquables dunes d’Athabasca. Celles-ci font presque 30 mètres de haut, s’étendent sur quelque 97 kilomètres et abritent une extraordinaire diversité d’animaux et de plantes rares.

Sundog Excursions. Photo: Tourism Saskatchewan/Keith Starks

Sundogs Excursions

 

Envie de quitter la ville? En hiver, partez en traîneau à chiens à la découverte des quelque 404 700 hectares de forêt boréale sauvage du nord de la Saskatchewan grâce à Sundog Excursions. Apprenez à atteler et à diriger les huskies d’Alaska qui vous tireront dans un décor magnifique où vous pourriez apercevoir des lynx, des hiboux et des orignaux. Chaussez vos raquettes pour suivre la piste d’un renard arctique dans la neige, et écoutez le hurlement des loups briser le silence serein qui enveloppe les bois. Apprenez à mieux connaître cet écosystème unique en compagnie d’un guide-naturaliste débordant d’imagination. Séjournez quelques nuits dans un gîte quatre étoiles où vous pourrez goûter la viande d’orignal et de bison et ces petits fruits de la région que sont les amélanches, ou optez pour un confort plus rustique et campez sous les arbres recouverts de neige dans une tente de trappeur en toile chauffée par un poêle à bois.

La galerie d’art Remai Modern

La galerie d’art Remai Modern

 

Si vous ne pouvez pas venir en Saskatchewan cette année, votre attente ne sera pas forcément un mal. En effet, c’est en 2017 qu’un musée d’art tout neuf ouvrira ses portes sur les rives de la rivière Saskatchewan Sud, à Saskatoon. La galerie d’art Remai Modern aura une architecture tout simplement frappante, déjà primée par le magazine Canadian Architect avant même le début des travaux. La collection du musée promet d’être tout aussi impressionnante : elle mettra en vedette la sélection la plus exhaustive de linogravures de Picasso, ainsi que 23 de ses céramiques. S’il vous fallait une raison de visiter la province l’an prochain, eh bien là voilà!

Related Posts