La Nouvelle-Écosse bat au rythme des vagues, qu’on pense aux villes effervescentes de la côte, aux emblèmes historiques au bord de l’eau, aux magnifiques randonnées ou aux circuits panoramiques.

Citadelle d’Halifax - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse/Scott Munn

Le lieu historique national de la Citadelle-d’Halifax

 

Pendant près de deux siècles, la Citadelle d’Halifax, sise sur une imposante colline surplombant la ville, servait à protéger le site riverain et ses habitants. C’est d’ailleurs cette colline qui a poussé les Anglais à coloniser Halifax en 1749, sachant qu’elle serait facile à défendre. De nos jours, le lieu historique national de la Citadelle-d’Halifax ne sert plus à veiller sur la ville, mais plutôt à promouvoir son histoire. On vous invite donc à explorer le fort militaire en forme d’étoile, qui fut achevé en 1856 et qu’aucun ennemi n’a jamais osé attaquer. Parcourez le Musée de l’Armée et imaginez la vie d’un soldat entre les murs du fort. Voyez la relève des sentinelles gardant les portes de la Citadelle, entendez le traditionnel canon de midi de l’Artillerie royale et prenez part à une visite guidée pour en apprendre sur les fantômes qui, selon les ouï-dire, hantent encore l’endroit.

Musée maritime de l’Atlantique - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse

Le Musée maritime de l’Atlantique

 

Il va de soi qu’une ville historique au bord de l’océan ait un passé maritime. Justement, le Musée maritime de l’Atlantique a pour objectif d’immortaliser et d’exposer cette histoire de façon immersive et divertissante. Le plus ancien et important musée du genre au Canada couvre l’ABC de la navigation, des petits bateaux et voiliers aux convois de guerre et aux navires de croisière. Découvrez le lien entre Halifax et le Titanic, et apprenez-en sur l’explosion de 1917 qui allait transformer l’avenir de la ville. Vous trouverez sur place plus de 30 000 objets et autant de photos; de quoi vous occuper un peu. Après votre exploration des lieux, pourquoi ne pas participer à une visite du CSS Acadia, navire centenaire flottant à l’extérieur du musée, dans le port d’Halifax?

Lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg

Le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg

 

Dès que vous mettez les pieds à l’intérieur de la forteresse de Louisbourg, vous vous transportez dans les années 1700. Maintenant un lieu historique national, l’endroit accueillait l’un des ports les plus importants du continent au 18e siècle, ce qui en faisait un site français clé pour le commerce et la défense. Et même aujourd’hui, vous pouvez en faire l’expérience comme avant! Venez vous mêler aux personnages costumés : soldats français, servants et enfants. Voyez votre repas cuire sur un feu à ciel ouvert, observez les dentellières à l’ouvrage et buvez un rhum avec des pêcheurs qui vous conteront des histoires de la mer. Ne sursautez pas trop quand résonnera le canon; si le cœur vous en dit, vous pouvez même apprendre à en tirer un coup!

Phare de Peggy’s Cove - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse/Izzy Dempsey

Le phare de Peggy’s Cove

 

Des quelque 160 phares de la Nouvelle-Écosse, celui de Peggy’s Cove pourrait bien être le plus célèbre, ou du moins le plus photographié. Bâti en 1915, le phare rouge et blanc se dresse sur un affleurement de granit dominant la vaste baie, telle une carte postale grandeur nature. Ce n’est pas pour rien que d’innombrables visiteurs gagnent le site chaque année, souvent en suivant la route des phares. Faites comme eux, prenez un petit égoportrait devant ce site emblématique, puis dirigez-vous vers le village de pêcheurs tout près de là pour savourer du homard frais et dénicher quelques souvenirs.

Piste Cabot - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse/Scott Munn

La piste Cabot

 

La piste Cabot est l’un des circuits routiers les plus célèbres au Canada : cette boucle de 300 kilomètres, le long de la côte de l’île du Cap-Breton, saura vous régaler de panoramas côtiers hors pair et de nombreuses attractions parmi les plus courues de l’île. Chemin faisant, faites une pause pour jouer au golf (sur le tout aussi célèbre terrain Highlands Links), faites de la randonnée, sillonnez les eaux en kayak ou partez observer les baleines, le tout dans un spectaculaire décor de la côte Est. Mais le véritable attrait de la piste Cabot, c’est la route en soi et vous comprendrez pourquoi au fur et à mesure que cette route sinueuse vous dévoilera à chaque virage des falaises plantées au bord de l’océan.

Lunenburg - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse

Le Vieux Lunenburg

 

Tout comme la forteresse de Louisbourg vous transporte dans une ville portuaire française du 18e siècle, le Vieux Lunenburg vous fait vivre la même expérience du point de vue des Anglais. Il s’agit en fait de la ville coloniale anglaise la mieux préservée en Amérique du Nord, ce qui lui a valu une place sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO. Au fil d’une promenade, passez voir les mâts des grands voiliers amarrés près du rivage, découvrez les rues bordées de maisons en bois colorées, et rencontrez artisans et artistes travaillant dans leurs magasins et galeries faisant aussi office d’ateliers. Prenez place dans une calèche, ou participez à une visite guidée pour découvrir l’histoire de la ville et ses habitants – y compris les fantômes qui, selon la légende, reviennent hanter les vivants.

Promenade côtière d’Halifax - Photo : Destination Halifax/J. Ingram

La promenade côtière d’Halifax

 

La capitale de la Nouvelle-Écosse, comme la plupart des grandes destinations de la province, est située directement en bord de mer. Et à Halifax, c’est justement sur la grève que l’on trouve l’une des plus longues promenades de bois en centre-ville dans le monde. Parcourez les 3 kilomètres pour découvrir le patrimoine culturel et historique (notamment au Musée canadien de l’immigration du Quai 21 et au Musée maritime de l’Atlantique), une foule de petits commerces et de boutiques et certaines des meilleures expériences culinaires de la ville (le fameux fish and chips, ça vous dit?). Pendant votre balade, vous pourriez voir (et entendre!) les joueurs de cornemuse et les artistes de rue, ou bien trouver une excursion de pêche en haute mer qui piquera votre intérêt. Si vous préférez, participez à une partie de volley-ball de plage, puis mangez une glace pour vous rafraîchir. Ici, on ne s’ennuie jamais!

Le sentier Skyline

 

Peu d’endroits rivalisent avec le sentier Skyline pour voir le coucher de soleil dans toute sa splendeur. Au cœur du parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton, cette randonnée de 8 kilomètres aller‑retour, relativement facile, vous mène dans la forêt boréale par-delà les prairies, jusqu’au sommet d’une falaise. C’est là que bien des visiteurs viennent admirer le coucher de soleil sur le golfe du Saint-Laurent et l’océan Atlantique au loin, et que nombre d’entre eux font leur demande en mariage. Même sans le soleil couchant, la randonnée promet une super excursion en plein air, surtout si vous aimez observer la faune. Avec un peu de chance, vous pourriez repérer des aigles, des originaux et des baleines.

Le Bluenose II près de la côte de Lunenburg - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse

Le Bluenose II

 

En 1921, la goélette Bluenose est mise à l’eau depuis Lunenburg, en Nouvelle-Écosse – la même qui deviendra une championne de course, invaincue pendant 17 ans et faisant sa marque en tant qu’emblème canadien. Sa légende est plus importante que jamais pour la province, et son histoire revit grâce à sa réplique exacte, Bluenose II, qui a fait le tour du monde, mais accueille désormais les visiteurs à son bord dans les eaux de la Nouvelle-Écosse et fait la promotion de son héritage maritime. Montez sur le pont de cette goélette de 43,5 mètres de long, sentez le vent souffler dans vos cheveux comme dans les voiles, et partez faire une croisière que vous n’oublierez pas de sitôt.

Magic Winery Bus - Photo : gLangille pour CC BY 2.0

Le Wolfville Magic Winery Bus

 

L’expérience du Wolfville Magic Winery Bus est aussi magique que son nom l’indique! Prenez un autobus à deux étages, et laissez-vous promener d’un magnifique vignoble à un autre et d’une dégustation à l’autre. Wolfville se trouve dans l’une des grandes régions vinicoles du Canada, et cette visite vous permet de passer une heure dans quatre établissements où vous pouvez assouvir votre soif de nectars et de connaissances. En chemin, vous en apprendrez sur l’histoire de la région et sur la place qu’y occupent les vignobles et les producteurs agricoles du coin. De retour à Wolfville, vous pourrez mettre le cap sur l’un des pubs ou restaurants pour continuer votre découverte des saveurs locales.

Related Posts