De ses monuments historiques à ses festivals animés par les plus grands noms de la musique actuelle, Montréal est tantôt classique, tantôt moderne, mais jamais ennuyante.

The Notre-Dame Basilica - Credit: Alice Gao

La basilique Notre-Dame

 

Si vous vous promenez dans les environs du Vieux-Port de Montréal, vous pouvez difficilement rater les deux immenses clochers de la basilique Notre-Dame qui se dressent au-dessus des toits avoisinants. Impressionnante, la façade? Attendez de voir l’intérieur! Terminée en 1829, cette église, la première de style néo-gothique au Canada, possède des vitraux et des fresques religieuses à couper le souffle. Traverser la nef de la basilique, c’est comme traverser l’histoire. Ce lieu de culte a accueilli le pape Jean‑Paul II, et on y a célébré les funérailles du premier ministre Pierre‑Elliott Trudeau et de Maurice Richard, idole du hockey canadien. L’entrée payante vous donne droit à une visite guidée de 20 minutes, qui vous présentera l’histoire, l’architecture et les œuvres d’art de la basilique. Vous pouvez aussi assister à la messe, ou opter pour le grand tour qui vous fera voir la sacristie, les galeries et le baptistère.

Le Vieux-Montréal

 

Le Vieux-Montréal est le plus ancien quartier de la ville, et là-même où elle fût fondée en 1642. Pourtant, le quartier rime avec jeunesse d’esprit et dynamisme. Les boutiques de mode et les cafés toujours bondés y sont nombreux; le jour, on vient y faire une balade, du vélo ou du bateau dans le décor enchanteur des quais du Vieux-Port, et le soir, pour manger ou prendre un verre dans l’un des nombreux restaurants branchés. Et l’animation ne se limite pas à l’été : fin janvier, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert. Le Vieux-Montréal est un joyeux mariage d’ancien et de contemporain qu’il vous faudra voir absolument.

Le mont Royal

 

Dressé en plein cœur du centre-ville de Montréal, le mont Royal donne son nom au vaste parc qui le recouvre en bonne partie. Le parc du Mont-Royal est l’œuvre du concepteur de Central Park à New York, Frederick Law Olmstead, dont les deux célèbres créations partagent une même raison d’être : offrir un espace vert en ville où les gens peuvent se rassembler, prendre l’air, faire du sport, et bien plus encore. Montez jusqu’au belvédère au sommet de la montagne, allez voir la croix géante et contemplez la métropole qui s’étend à vos pieds. Ou assistez le dimanche à l’un des plus grands attraits : les Tam-tams du mont Royal, un grand rassemblement hebdomadaire (si la météo le permet) de percussionnistes, danseurs, vendeurs et simples badauds où tous sont conviés à faire la fête en plein air. Ne manquez pas ce rendez-vous!

L’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

 

En vous promenant dans les rues de Montréal, vous remarquerez peut-être un gros dôme vert au loin : c’est le toit de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, la plus grosse église du Canada et une destination courue, tant des visiteurs que des Montréalais. Le dôme de 97 mètres de hauteur est le plus haut dôme au monde après celui de la basilique Saint‑Pierre de Rome. Pour atteindre l’Oratoire, il vous faudra gravir de longues volées de marches, mais d’en haut, vous aurez droit à une vue imprenable sur la ville. À l’intérieur, faites la visite de la petite chapelle, de la basilique, des jardins, mais aussi du musée présentant des expositions religieuses et artistiques.

Musée des beaux-arts de Montréal - Photo : Alice Gao

Le Musée des beaux-arts de Montréal

 

Mettez-vous sur votre trente-et-un (ou mieux, sur votre trente-six, comme on dit au Québec) et rendez-vous au Musée des beaux‑arts de Montréal pour admirer les chefs-d’œuvre que vous aurez choisis parmi les 41 000 que le musée recèle. Fondé en 1860, le Musée est l’un des plus visités au Canada, attirant plus d’un million d’amateurs d’art annuellement. Il prend l’art dans son acception la plus large : outre les traditionnels beaux-arts, la musique, le cinéma, la couture et le design ont tous leur place sous ce toit. En quelques heures, que de trésors vous aurez découverts, d’un vase antique à un Rembrandt en passant par des meubles aussi modernes qu’originaux. Des expositions itinérantes viennent s’ajouter chaque année à la collection permanente, ce qui vous réserve ainsi une nouvelle expérience à chaque visite.

Rue Sainte-Catherine - Photo : Asymetric/Finn O’Hara

La rue Sainte-Catherine

 

Pour faire les boutiques à Montréal, c’est sur la rue Sainte-Catherine qu’il faut aller! Que vous cherchiez des articles griffés, de grandes chaînes, de petites enseignes locales ou de simples souvenirs, c’est la rue à ne pas manquer. Du long de ses 14,5 kilomètres, la Sainte-Catherine traverse le centre-ville montréalais d’est en ouest. Vous pouvez vous y promener pendant des heures et découvrir quelque chose de nouveau à chaque coin de rue. Sans compter qu’elle est émaillée de restaurants, bars et cafés, et facilement accessible en métro. C’est aussi là qu’on trouve le Forum – l’ancienne patinoire des Canadiens de Montréal, la légendaire équipe de hockey sur glace – et la Place des Arts, un des hauts lieux de la ville. Si vous êtes de passage en été, vous verrez la rue prendre vie et les terrasses envahir les trottoirs, invitant les passants à prendre l’apéro et à manger à l’extérieur.

Montréal souterrain

Le Montréal souterrain

 

Maintenant que vous avez vu l’une des rues commerciales les plus bondées du pays, il est temps de découvrir ce qui se cache en dessous! La ville abrite un réseau de tunnels que certains appellent « le Montréal souterrain », mais dont le nom officiel est le RÉSO. Le RÉSO, c’est près de 32 kilomètres de tunnels et galeries qui relient des centres commerciaux, des stations de métro et toutes sortes d’édifices. Vous pouvez y accéder depuis la rue, neuf grands hôtels, ou huit stations de métro, et vous diriger ensuite vers 2 000 magasins, 17 musées, une patinoire, un cinéma, des boîtes de nuit et un grand nombre de restaurants et de commerces variés. Que ce soit pour éviter le froid hivernal, pour faire les boutiques ou simplement pour explorer ce monde souterrain, n’attendez plus et joignez-vous aux 500 000 autres usagers qui empruntent le RÉSO quotidiennement.

Place des Festivals - Photo : Tourisme Montréal/Jean-F. Leblanc

La place des Festivals

 

Le centre-ville de Montréal vit au rythme du Quartier des spectacles, et en son cœur, la pièce maîtresse : la place des Festivals. Cette esplanade rectangulaire conçue pour accueillir les grands festivals et les grandes foules remplit son office avec brio. Divers événements comme le Festival Juste pour rire et le Festival international de jazz occupent cet espace toute l’année pour leurs spectacles et concerts gratuits. De plus, c’est là que trône, avec ses 235 jets d’eau, la plus grande fontaine interactive au Canada, ainsi que quatre imposantes tours lumineuses et deux restaurants posés dans un écrin de verre. Peu importe le moment de l’année, il se passe toujours quelque chose d’intéressant sur la place des Festivals. 

Jardin botanique - Photo : Asymetric/Finn O’Hara

Espace pour la vie

 

Espace pour la vie est un lieu qui réunit quatre expériences distinctes : le Biodôme, le Jardin botanique, l’Insectarium et le Planétarium Rio Tinto Alcan. C’est un espace qui cherche, en un seul lieu fascinant, à nous rapprocher de la nature et à nous aider à découvrir notre place dans l’univers. Le même jour, il est possible d’admirer plus de 20 000 fleurs et plantes différentes, de manger à côté de pingouins ou de lynx, de faire des découvertes ludiques, puis de s’émerveiller devant une projection d’aurores boréales sur un écran de 360°. Vous pouvez n’y passer qu’une journée, mais quelques jours ne seraient pas de trop, c’est certain! 

Musée de Pointe-à-Callière - Photo : Jeangagnon CC BY-SA 3.0

Le musée de Pointe-à-Callière

 

Il semble tout indiqué qu’un musée d’histoire et d’archéologie se dresse sur le site exact de fondation de Montréal, n’est-ce pas? Érigé en 1992 pour les 350 ans de la ville, le musée de Pointe‑à‑Callière présente les hauts faits de l’histoire montréalaise depuis le 14e siècle. Grâce à la magie du multimédia et des nouvelles technologies, vous verrez comment vivaient les Premières Nations des alentours, comment les Français et les Britanniques ont façonné l’histoire de la ville, et comment Montréal est devenue la métropole qu’elle est aujourd’hui. Vestiges de cimetières et bâtiments séculaires, reliques archéologiques des premiers colons et expositions itinérantes régulières sur le Canada font de ce musée un véritable paradis pour les passionnés d’histoire.

Related Posts