Les Haïdas. Les Tsimshians. Les Nuu-chah-nulths. Les Stó:lōs. Les Ktunaxas. Ce ne sont là que quelques-unes des Premières Nations de la Colombie-Britannique, qui en compte plus d’une cinquantaine et dont certaines habitent la région depuis 12 000 ans.

 

La province abrite la plus grande diversité de Premières Nations au Canada, chacune ayant une langue, des traditions et une histoire bien à elle. Les cultures de ces sociétés sont de plus en plus accessibles aux visiteurs, étant donné l’essor généralisé des galeries d’art et des centres culturels autochtones ainsi que des excursions en milieu sauvage, des activités d’observation de la faune et des expériences culturelles offertes par ces communautés.

 

Vous voulez vraiment remonter aux origines de la Colombie-Britannique durant votre séjour? Ça tombe bien : nous avons rassemblé pour vous certaines des plus captivantes expériences autochtones de la province.

Musée d’anthropologie de l’Université de la Colombie‑Britannique

Musées et galeries

 

Trouvailles archéologiques, totems, bijoux, gravures : vous trouverez tout cela, et plus, dans les musées et les galeries autochtones de calibre international de la Colombie-Britannique.

 

  • Le Musée d'anthropologie de l’Université de la Colombie‑Britannique, à Vancouver, propose l’une des collections les plus remarquables d’art autochtone au monde. Situé sur les terres ancestrales des Musqueams, le musée met à l’honneur la culture et les traditions incroyables de ces Premières Nations. En entrant, vous serez d’abord accueilli par leurs œuvres d’art; puis, dans le grand hall, vous resterez bouche bée devant des totems imposants et d’une minutie incomparable. Le musée présente plus de 10 000 objets culturels provenant des quatre coins du globe, en plus d’expositions itinérantes qui apportent périodiquement de nouvelles perspectives à la riche collection permanente.
  • La galerie Bill Reid, au centre-ville de Vancouver, expose les œuvres de son illustre maître-sculpteur, ciseleur, orfèvre, écrivain et porte‑parole éponyme d’origine haïda. La galerie accueille aussi des expositions itinérantes et permanentes d’autres artistes autochtones. Vous y verrez d’extraordinaires bijoux d’or et d’argent, de grandes sculptures et un imposant totem de James Hart, artiste d’Haida Gwaii. Ne partez pas sans avoir fait un saut à la boutique pour vous choisir une authentique œuvre d’art autochtone en souvenir.
  • Après Vancouver, direction Prince Rupert, où vous attend le Museum of Northern British Columbia, qui expose des objets retraçant les 10 000 ans de présence autochtone dans la région. Aménagé dans une maison longue traditionnelle de la côte nord-ouest donnant sur le port, le musée a acquis une renommée internationale pour la qualité de sa collection. Ne manquez pas le hall des Nations, où vous pourrez apprécier l’art typique, les objets de cérémonie et les costumes traditionnels de chaque peuple autochtone de la côte nord‑ouest.

 

Vous trouverez d’autres collections exceptionnelles au Royal BC Museum de Victoria, au Haida Heritage Centre de Skidegate et au Squamish Lil’wat Cultural Centre de Whistler.

Squamish Lil’wat Cultural Centre

Expériences et destinations culturelles

 

Un bon moyen de découvrir le mode de vie des Premières Nations est de visiter l’un des nombreux parcs et villages patrimoniaux de la Colombie-Britannique. Ces centres vous plongeront – et parfois même vous incluront – dans les traditions et les cultures des groupes autochtones locaux.

 

  1. Dans le nord de la province se trouve le 'Ksan Historical Village and Museum, un village gitxsan reconstitué. Sept maisons longues, dont la première a été bâtie en 1959, témoignent de la présence d’une communauté sur les lieux, le long d’une rivière, pendant des centaines, voire des milliers d’années.
  2. Situé à Kamloops, le Secwepemc Museum & Heritage Park propose un village reconstitué sur un lieu de rassemblement traditionnel. Le site de près de cinq hectares comprend une réplique d’un village de maisons semi-souterraines d’hiver, une maison d’été, un jardin où poussent les plantes utilisées par les Secwepemcs, un marais sauvage et un musée. Tous les ans, lors du long week-end du British Columbia Day au début août, Kamloops est aussi le théâtre du pow-wow Kamloopa, le plus gros festival de danse autochtone de la province.
  3. Au Xat’súll Heritage Village de Soda Creek, en bordure du fleuve Fraser, les visiteurs peuvent découvrir la vie de tous les jours des Xat’súlls. Visitez une hutte de sudation, apprenez à confectionner des objets artisanaux traditionnels et participez à une démonstration de cuisine sur un foyer à pierre de lave. Si vous voulez vivre l’expérience Xat’súll complète, vous pouvez même dormir dans un tipi ou une maison semi-souterraine.

 

De plus en plus d’entreprises touristiques autochtones invitent les visiteurs à profiter de la nature, de la vie sauvage, de la culture et de l’histoire de la Colombie-Britannique du point de vue des Premières Nations. Elles vous proposent notamment de vous promener dans une pirogue de mer traditionnelle, de partir à la recherche du mystérieux ours Kermode (l’ours esprit) dans la forêt pluviale de Great Bear, d’assister à une danse ou de participer à une cérémonie de purification séculaire.

Spirit Bear Lodge

Mariage entre tradition et modernité

 

Le meilleur moyen de faire connaissance avec quelqu’un, ou de comprendre sa culture, c’est de partager un repas. Plusieurs lieux de villégiature britanno-colombiens autochtones vous proposent un aperçu des plats, de la culture ainsi que des arts et spectacles des Premières Nations, le tout dans le confort d’un hébergement moderne. Au nombre de ces lieux : le Tsa-Kwa-Luten, un centre en bord de mer sur l’île Quadra, le St. Eugene Golf Resort & Casino, à Cranbrook, et le Quaaout Lodge & Spa.

 

Vous pouvez également visiter la première cave vinicole autochtone en Amérique du Nord, Nk’Mip Cellars, sise à Osoyoos. La cave fait partie du NK’MIP Resort, qui offre des vignobles, un centre culturel, un spa et un terrain de golf.

 

Related Posts