« Un paysage côtier éblouissant. » « À couper le souffle. » « Le voyage d’une vie. » Voilà comment les visiteurs décrivent la Gaspésie, au Québec, une péninsule de 250 km de long surplombant le golfe du Saint-Laurent, où se succèdent des paysages sauvages d’une diversité impressionnante. Classée il y a quelques années parmi les destinations préférées au Canada du National Geographic, cette région se distingue par la beauté et la sérénité fascinantes de ses attraits naturels, ses côtes escarpées, ses magnifiques plages et le charme de ses petites localités. Fort heureusement pour nous, elle reste encore largement méconnue.

 

Prenez la route pour un voyage paisible à la découverte des incontournables de la Gaspésie : forêts de pins et villages de pêcheurs hauts en couleur, phares historiques témoins du passé, bâtiments de ferme blanchis à la chaux nichés sur des falaises ocre vertigineuses et petites baies pittoresques où des eaux turquoise cristallines bordent des collines vertes et ondulantes, nimbées d’un léger brouillard marin. Voici comment découvrir cette destination enchanteresse en toute authenticité.

Comment s’y rendre

La meilleure option est d’atterrir à Québec. Ensuite, c’est un magnifique trajet vers le nord qui vous attend, le long des rives escarpées du fleuve Saint-Laurent et au travers de la fameuse région agrotouristique de Charlevoix. Vous emprunterez ensuite la route 132, où vous pourrez admirer la nature sauvage des monts Chic-Chocs. Si vous en avez le temps, aventurez-vous en randonnée sur le terrain de jeu en pleine nature qu’offrent ces montagnes en toutes saisons. En chemin, quittez la 132 pour un arrêt aux Jardins de Métis : promenez-vous parmi les 18 hectares de végétaux en topiaire de style anglais, de champs de pavots bleus de l’Himalaya et de pivoines, d’allées sinueuses, de prés et d’étangs aménagés par Elsie Reford dans les années 1960. Ce jardin est aujourd’hui un lieu historique national du Canada. Faites le tour du Bas-Saint-Laurent – Gaspésie, un circuit réputé de 885 kilomètres autour de la péninsule, qui offre plusieurs combinaisons d’itinéraires.

Où dormir

A post shared by Juliana Dever (@cleverdever) on

Si vous vous arrêtez aux Jardins de Métis, nous vous proposons de séjourner à l’Auberge du Grand-Fleuve, un charmant établissement au bord de l’eau où vous vous régalerez. Si vous passez par La Malbaie, dans la région de Charlevoix, la douillette Auberge des 3 canards vous ravira par ses vues sur le fleuve et sa cuisine à base d’ingrédients locaux. Une fois en Gaspésie, vous pourrez admirer le rocher Percé depuis le balcon de l’hôtel La Normandie, sur le front de mer. D’autres hébergements coups de cœur : le Riôtel Percé et ses points de vue spectaculaires sur la côte, ou la Maison William Wakeham, un bâtiment de 1860 immaculé qui vous donnera l’impression de loger dans un musée. Pour une nuit dans le décor enchanteur de Tadoussac, réservez une chambre à l’Hôtel Tadoussac, une adresse de renom.

Quand s’y rendre

Si l’été est radieux en Gaspésie, l’automne a l’avantage non seulement d’être une saison plus calme (finies les hordes de touristes à affronter pour admirer la vue), mais aussi de faire briller la forêt d’or et d’orange. Veillez à réserver assez tôt si votre séjour a lieu durant la haute saison estivale (de juin à septembre). Il vous faudra au moins quatre jours pour explorer la région, bien qu’il soit préférable de prévoir entre une semaine et dix jours. Vous pourrez ainsi goûter à la sérénité des lieux et les parcourir à un rythme tranquille.

À voir et à faire

Les deux principaux attraits de la Gaspésie sont sans conteste l’observation des baleines et le rocher Percé, l’une des plus grandes arches naturelles du monde. Pour commencer votre voyage, promenez-vous à vélo – et laissez-vous émerveiller – dans les environs de Tadoussac, un ancien poste de traite du XVIIe siècle, aujourd’hui lieu de villégiature prisé en été. Contemplez depuis la côte les baleines qui sautent hors de l’eau ou réservez une croisière d’observation. Place ensuite au rocher Percé, une masse verticale gigantesque qui s’élève majestueusement au-dessus des flots, à la pointe de la péninsule. Véritable emblème du Québec, ce rocher, comme son nom l’indique, arbore un trou de 12 mètres de hauteur. Explorez les alentours à pied ou en kayak, et flânez dans l’adorable ville de pêcheurs abritant la seule cathédrale d’Amérique du Nord entièrement construite en bois ainsi que de beaux bâtiments du milieu du XIXe siècle. Embarquez vers l’île Bonaventure, tout près de la côte, pour découvrir son refuge d’oiseaux migrateurs et la plus vaste colonie de fous de Bassan du continent (environ 100 000 oiseaux). Une autre activité populaire consiste à aller admirer les points de vue renversants de la Grande Crevasse, près de Gaspé. Accordez-vous un moment de détente et de plaisir sur l’une des nombreuses plages de la région, par exemple celle d’Haldimand, au sud-est, où vous pourrez ramasser des agates dans le sable.

 

Regagnez la nature dans les montagnes du parc national Forillon, à l’extrémité est, un magnifique endroit pour faire de la randonnée, du camping et de la plongée autonome. La Gaspésie est aussi une destination de choix pour la pêche au saumon, en particulier dans les eaux claires de la rivière Bonaventure. La compagnie spécialisée Cime Aventures peut vous y conduire pour une excursion guidée ou autonome. Vous pouvez aussi pêcher (à la ligne) le maquereau sur la péninsule de Miguasha, à proximité d’un impressionnant gisement fossilifère classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, ou le saumon de rivière dans la vallée de la Matapédia. Pensez à réserver si vous voulez visiter les renommés et avant-gardistes jardins de Quatre-Vents, à La Malbaie, qui ouvrent seulement quatre jours par saison. Le légendaire amoureux des plantes Francis Cabot (un New Yorkais) a créé dans les années 1960 ce domaine féérique de huit hectares sur les terres historiques de sa famille. Il s’est inspiré de jardins du monde entier – et notamment du Taj Mahal –, pour créer un lieu aux influences multiples.

Où manger

Sans surprise, les fruits de mer fraîchement pêchés et le gibier local sont la spécialité de la région. Pour régaler vos papilles, ne manquez pas de goûter aux grosses gaufres moelleuses et au classique de la cuisine canadienne-française qu’est la poutine : n’importe quel stand en bord de route fera l’affaire. Procurez-vous le guide Gaspésie Gourmande en ligne ou au bureau d’information touristique de Matane pour obtenir les meilleures adresses culinaires : vous pourrez par exemple déguster le délicat saumon fumé d’Atkins et Frères, à Mont-Louis, ou choisir des produits saisonniers alléchants sur la carte de La Broue dans l’Toupet, à Sainte-Anne-des-Monts. Pour déguster de la chaudrée de palourdes, de la truite, du saumon et du homard, rendez-vous à la Maison du Pêcheur, sur le quai de Percé. L’épicerie fine de l’Auberge du Marchand, à Maria, vous propose des charcuteries et fromages locaux, tandis que le restaurant Brise Bise de Gaspé met à l’honneur de délicieux plats traditionnels français.

 

La Gaspésie est un endroit unique, mais ce n’est qu’un des multiples trésors d’une province immense. Si vous le pouvez, prévoyez du temps pour vivre d’autres aventures québécoises avant ou après la visite de cette région!

Start planning your vacation at the Tourism Gaspésie website.

Related Posts

See more articles

The 13 Best Stops Along The Great Trail
13 incontournables du Grand Sentier
Quartier Petit-Champlain de Québec
Les 10 incontournables du Québec
Québec
Visitez le site de Québec Original pour en savoir plus
Merveilles Naturelles