Outre les ours : Quelles expériences à voir et à vivre à Churchill?

Itsanitaq Museum

Cet article a été initialement publié sur le site Web de Manitoba Hot.

 

Chaque année, de fervents explorateurs font le voyage dans le nord du Manitoba pour y observer l’un des mammifères à voir au moins une fois dans sa vie : l’ours polaire. À leur grande surprise, ils tombent sous le charme de la petite ville nordique éloignée de Churchill et de ce qu’elle a à offrir, outre l’observation des ours.

 

Un centre culturel et historique

Cape Merry

Churchill a joué un rôle majeur dans la traite des fourrures lorsque la Compagnie de la Baie d’Hudson (la plus ancienne entreprise du monde) a commencé ses activités dans le nord du Manitoba en 1670. Les visiteurs de la région peuvent se promener sur les vestiges reconstruits d’une batterie de canons au cap Merry. Elle fut initialement bâtie en 1747 pour protéger le poste de traite des fourrures connu sous le nom du Fort-Prince-de-Galles, ouvert aux visites en été.

 

Le centre d’information touristique de Parcs Canada

 

Cet espace d’exposition est souvent le premier aperçu de l’histoire que les voyageurs obtiennent quand ils entrent dans la gare de Churchill, où ils peuvent contempler des artefacts du Fort-Prince-de-Galles et de York Factory. Arrêtez votre regard sur les peaux de bêtes et découvrez les secrets de la construction d’une barge d’York. Vous serez frappé tout particulièrement par la difficulté de la vie des gens du Nord d’autrefois.

 

L’Itsanitaq Museum (anciennement connu sous le nom Eskimo Museum)

Impossible d’aller à Churchill sans se rendre à l’Itsanitaq Museum, situé dans un bâtiment sans prétention sur la rue principale. L’espace est rempli à ras bord : on y trouve 3 500 ans d’art, d’histoire et d’artefacts. Admirez de délicates sculptures en ivoire et en stéatite, qui nous racontent l’histoire du Nord. Contemplez aussi les vestiges des cultures dorsétienne et thuléenne, les ancêtres des Inuits d’aujourd’hui.

Kelsey Boulevard is Churchill’s shopping hub.

Des souvenirs

 

Passez un après-midi à courir les boutiques et les magasins qui parsèment Kelsey Boulevard, l’artère principale de la ville. Vous y trouverez une variété de marchandises, allant d’un ours polaire en peluche à un pot de confiture de baies de la toundra faite par Boreal Gardens, la serre locale. Ne repartez pas sans une sculpture en stéatite ou une paire de mocassins ou de gants en cuir faits main.

 

Le voyage d’une vie

Du traîneau à chiens

Quitte à visiter le Nord, autant vous déplacer de façon traditionnelle. Inscrivez-vous à une randonnée en traîneau à chiens dans la forêt boréale auprès d’une entreprise locale offrant des excursions. La balade promet d’être amusante, mais vous pourriez même avoir encore plus de plaisir à rencontrer les chiens qui composent votre attelage. Ils aiment courir en toutes saisons et les visiteurs sont toujours fascinés de constater à quel point ils prennent leur travail au sérieux.

 

Un tour en hélicoptère

A photo posted by Kballs (@outfunya) on

La meilleure façon de voir le paysage diversifié du Nord, c’est assis confortablement à bord d’un hélicoptère. Voyez les changements de paysage entre la baie, la taïga et la forêt boréale tout en étant à l’affût des ours et des orignaux.

 

Une glissade en forme d’ours polaire

Si vous voyagez avec des enfants, il faut absolument vous rendre au complexe municipal. En plus d’être une école, de nombreuses activités y sont proposées : aire de jeux intérieure, bowling et piscine. Il y a même une glissade en forme d’ours polaire pour vos enfants.

 

Aucun site ne reste secret

Des épaves

A photo posted by Mike (@93mp) on

Les moments de temps libre à Churchill sont facilement comblés par la visite des sites intéressants de la ville. Commencez avec l’épave du MV Ithaca, qui gît dans la baie depuis qu’il a échoué en 1960. Aussi à voir : les débris d’un avion connu sous le nom Miss Piggy. Ce C46 a gagné son surnom après que les gens du coin aient cru qu’il était surchargé d’une cargaison de motoneiges et de boissons gazeuses.

 

Une séance photo

A photo posted by Megan Harder (@meganharder) on

L’Inukshuk, sur la plage de Churchill, est devenu un rite de passage pour les amateurs de photographie. C’est aussi l’un des endroits préférés des ours. Lorsque ces derniers se promènent dans la région, les agents de conservation du Manitoba interviennent et les emmènent au centre de détention des ours polaires, où ils sont gardés jusqu’à ce qu’ils puissent être libérés dans la nature.

 

Science et nature à portée de main

Des aurores boréales

Si vous voulez voir les aurores boréales lors de votre voyage dans le nord du Manitoba, les bouchons d’oreilles sont vraiment déconseillés. Vous ne voudrez pas manquer d’ouvrir les yeux quand quelqu’un viendra frapper à votre porte à 2 h du matin pour vous prévenir que le spectacle a commencé. C’est tôt, mais c’est l’heure idéale pour voir le ciel nocturne se parer de rubans bleu, rouge et vert au cœur de l’hiver (de janvier à février).

 

La faune

 

C’est vrai, les ours sont l’attraction principale, mais n’oubliez pas que d’autres animaux méritent aussi votre attention. Guettez les renards (arctiques et roux), les lagopèdes, les lièvres arctiques, les harfangs des neiges et même les grizzlis.

 

Le Churchill Northern Studies Centre

A photo posted by Sylvain Masse (@masssyl) on

Si vous recherchez un voyage tout à fait unique dans le Nord, vous êtes au bon endroit. Le centre d’éducation et de recherche ouvre ses portes aux chercheurs et aux scientifiques de l’Arctique, ainsi qu’aux visiteurs pour une excursion spéciale d’observation des ours polaires. Offrez-vous un voyage éducatif et participez à des études de recherche. Le bâtiment est respectueux de l’environnement et possède un dôme d’observation des aurores boréales.

 

Une aire de lancement de fusées

Pendant plus de 40 ans, diverses agences (dont la NASA) ont lancé des fusées dans la haute atmosphère depuis Churchill, à des fins de recherche. L’aire de lancement, qui fut jadis une véritable attraction touristique, attire toujours les visiteurs, curieux de voir le site d’où plus de 3 500 fusées ont été lancées.

 

Goûtez à l’hospitalité nordique

Faites connaissance avec les gens du coin

 

Les habitants de la ville ont l’habitude d’accueillir les visiteurs pendant les hautes saisons et ils aiment raconter des histoires. Rendez-vous dans un bar ou un restaurant local pour entendre les légendes et les anecdotes qui remontent à des générations.

 

La gastronomie

A photo posted by Maude (@mcglobetrotteuse) on

La cuisine du Nord est étonnamment fraîche et savoureuse, même si la ville est si éloignée qu’elle doit se faire livrer des fournitures chaque semaine. Essayez l’omble chevalier et le wapiti. Goûtez aussi aux beignets de la fameuse boulangerie Gypsy’s Bakery. Le pub Tundra Inn propose des soirées ouvertes aux gens du coin et aux touristes pour des séances d’improvisation musicale animées. Dégustez un repas raffiné au restaurant Seaport Hotel’s Reef ou au confortable Lazy Bear Cafe.

Related Posts