Guide du plein air en Ontario

Canoë dans le parc provincial Algonquin

L’Ontario offre une riche palette de villes tout près de la nature. Vous pouvez sortir des grands centres et, à peine une heure plus tard, être en train de faire du bateau ou de la randonnée – c’est pourquoi la province est devenue une plaque tournante de l’aventure, si vaste que vous ne serez jamais à court d’expériences à essayer.

 

Suivez notre petit guide du plein air en Ontario pour profiter au maximum de ses terres sauvages!

Randonnée dans le parc provincial Algonquin

Aventures sur terre

 

Il y a 270 parcs provinciaux et 6 parcs nationaux en Ontario, chacun offrant de nouvelles occasions d’aventure.

 

Tout d’abord, ces parcs sont l’endroit rêvé pour faire de la randonnée. Environ 1 800 kilomètres de sentiers pédestres sillonnent la province à travers tous les types de terrain, vous proposant des randonnées de quelques heures, d’une journée ou de plusieurs semaines. Rendez-vous jusqu’au canyon Barron qui plonge de 100 mètres dans le parc provincial Algonquin, admirez les spectaculaires chutes du parc provincial Chutes, ou voyez si vous avez la forme en escaladant « la fissure », un éboulement d’énormes rochers au parc provincial Killarney. Une simple description ne peut rendre justice à toutes les expériences de randonnée en Ontario; il vous faudra aller les vivre par vous‑même!

 

Voir le monde depuis le niveau du sol n’est pas assez palpitant? Vous avez de la chance : l’Ontario est un endroit fantastique pour l’escalade. Les falaises de calcaire qui bordent l’escarpement du Niagara sont prisées des grimpeurs, ainsi que les parois rocheuses du parc provincial Bon Echo. Le sommet conquis, rendez-vous à l’intérieur pour un peu de spéléologie d’exploration. Faites la visite des cavernes Bonnechere d’Eganville et partez à la chasse aux fossiles, ou explorez les sept grottes Warsaw, creusées par les glaciers lors de la dernière ère glaciaire.

 

Si vous préférez, passez au deux-roues! En plus des sentiers de randonnée, l’Ontario compte des kilomètres et des kilomètres de sentiers de vélo de montagne, plus que vous ne pourriez parcourir en une vie. Chemins de bûcherons abandonnés, pentes raides, sentiers perdus au cœur de la forêt : l’Ontario en a pour tous les goûts. L’équipe de Singletracks a dressé une liste des nombreuses pistes de vélo de montagne de la province, étoffée de renseignements pratiques tels que le niveau de difficulté et la longueur de chacune. Il y a trop de choix, et vous ne savez pas où commencer? Le parc de vélo de montagne de la péninsule Bruce et le réseau de sentiers de Sir Sam’s Ski/Ride sont deux options locales populaires.

 

Si vous êtes adepte des sports extrêmes, l’Ontario offre aussi toute une variété d’activités qui permettent de défier la gravité (à tel point qu’on ne peut pas vraiment les appeler des « activités terrestres »). Traversez les ponts suspendus du canyon Eagle, de près de 50 mètres de hauteur. Marchez à la cime des arbres dans la forêt et réserve faunique d’Haliburton. Filez en tyrolienne 300 mètres au-dessus du lac Heart à Brampton. Bouclez votre harnais pour un vol tandem en deltaplane dans le ciel de Waterloo. Sautez à l’élastique 45 mètres au-dessus de la rivière des Outaouais. Faites du parachutisme à Toronto ou aux chutes Niagara… Voilà des expériences de toute une vie.

Winterdance Dogsled Tours Ontario

Aventures sur neige

 

Avec le changement de saisons et l’arrivée du froid, un nouveau monde d’aventures de plein air s’ouvre à ceux qui aiment la neige et la glace.

 

Les skieurs et planchistes peuvent aller chasser la poudreuse sur diverses montagnes de la province. Si vous visitez Toronto, la station de Blue Mountain est un choix gagnant puisqu’en plus d’être la plus grande station de ski de l’Ontario, elle est située à seulement quelques heures de route de la métropole. Et si vous êtes à Ottawa, sachez que la station Calabogie Peaks a le plus haut dénivelé de l’Ontario – près de 240 mètres. Plus loin des centres urbains, d’autres montagnes et lieux de villégiature sont éparpillés à travers la province, du Mount St. Louis Moonstone de Coldwater à la station de ski de Devil’s Elbow près de Peterborough en passant par la station de Horseshoe de Barrie.

 

Ce dernier centre de villégiature est un excellent endroit pour faire du « fatbike ». Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit de l’équivalent hivernal du vélo de montagne : un exercice rendu possible par l’ajout de pneus surdimensionnés.

 

Le meilleur ami de l’homme est-il votre meilleur ami? Il existe de nombreux endroits en Ontario où vous pouvez filer sur la neige au rythme effréné d’un attelage de chiens. Vous pourrez voir toute la puissance de ces animaux lors des courses de traîneaux provinciales, comme la Marmora Snofest, près de Peterborough, et les Kearney Dog Sled Races, au nord de Huntsville. Et si vous n’avez pas froid aux yeux, le ski joëring, ou ski attelé, ajoute le ski de fond dans le mélange. Rendez-vous au Quiet Bay Log Motel à Magnetawan ou à Woodland Echoes, chaussez vos skis et lâchez les chiens : c’est parti pour un tour!

 

Les vastes étendues sauvages de l’Ontario comptent également de nombreux sites d’escalade sur glace. Chaussez vos crampons, attrapez vos pics à glace et lancez-vous à l’attaque d’un parcours glacé haut de 90 mètres… ou restez en bas pour apprendre d’abord les ficelles. Suivez les guides d’Outdoor Skills and Thrills pour gravir de magnifiques sites autour de Thunder Bay, ou encore, tentez l’escalade sur glace ou la spéléologie hivernale avec l’aide d’One Axe Pursuits.

Rafting sur la rivière des Outaouais - Photo : OWL Rafting

Aventures sur l’eau

 

Le mot Ontario est un mot iroquois signifiant « terre des eaux scintillantes », ce qui décrit parfaitement la province. On y trouve près d’un demi-million de lacs et de cours d’eau, et à peu près autant de manières de vivre une aventure aquatique.

 

Si vous aimez la descente en eaux vives, la rivière des Outaouais sera pour vous un bon point de départ. En effet, la vallée de l’Outaouais est reconnue au Canada pour ce sport. Faites votre choix parmi les entreprises de rafting locales puis, avec un guide expérimenté à la barre, domptez en toute sécurité l’écume et les remous d’une des meilleures descentes en eaux vives au monde. Il est aussi possible de faire une descente en canoë sur l’une des rivières du parc provincial Algonquin. Vous voudrez passer lors de la fonte printanière, lorsque les cours d’eau enflent et gagnent une toute nouvelle vigueur.

Parc provincial Algonquin - Photo : Voyageur Quest

Si vous souhaitez affronter les eaux vives d’une manière complètement différente, inscrivez-vous à une excursion en jet boat dans la gorge du bas de la rivière Niagara.

 

Vous pouvez aussi partir à la découverte de l’un des nombreux cours d’eau ontariens, mais en dessous de la surface. Rendez-vous dans la région des Mille-Îles pour plonger avec masque et tuba et explorer les 200 épaves qui y sont englouties. À lui seul, le parc marin national Fathom Five de Tobermory en renferme plus d’une vingtaine, ce qui en fait l’un des sites de plongée les plus populaires au pays.

 

Et pour clore cette liste d’aventures sur l’eau, il faut mentionner le kitesurf. Profitez du vent et des vagues de la baie Georgienne, et apprenez des meilleurs grâce à Blue Mountain Kiteboarding. Vous pouvez aussi suivre des leçons au Toronto Kite Club sans quitter le confort de la ville.

 

Related Posts