Du vignoble au littoral, partez à l’aventure dans l’Est du Canada avec Tourisme Nouvelle-Écosse.

Jouissant d’une renommée mondiale, le homard de la Nouvelle-Écosse fait saliver les visiteurs de toutes les contrées. Ici, le crustacé prisé se déguste de bien des façons : au restaurant ou directement sur la plage, fourré dans des petits pains, en sauce crémeuse, en poutine, et même infusé dans de la bière; de quoi satisfaire vos plus folles envies! Mais connaissez-vous les autres spécialités à ne pas manquer? Voici huit autres produits locaux qui raviront vos papilles.

 

Pétoncles de Digby

Les pétoncles de Digby, pêchés au large de la baie de Fundy par la plus grande flottille de pêche aux pétoncles au monde, sont réputés pour leur fraîcheur et leur goût exquis. Plusieurs restaurants de la province rivalisent de créativité pour en faire de délectables bouchées : bardés de bacon, poêlés, panés ou frits, servis sur des linguines aux fruits de mer, sur une salade ou en chaudrée, l’imagination ne manque pas!

 

Bleuets sauvages

Le bleuet sauvage est sans contredit la baie par excellence de la Nouvelle-Écosse, qui en produit chaque année plus de 18 000 tonnes et en exporte dans le monde entier. Ce n’est pas pour rien que la ville néo-écossaise d’Oxford porte le titre de capitale canadienne du bleuet! Et que dire du grunt, le fameux pudding aux bleuets sauvages, dessert typique et savoureux à souhait? Pendant la période des récoltes – d’août à la fin septembre –, optez pour l’autocueillette ou approvisionnez-vous au marché de producteurs du coin. Pour satisfaire vos envies irrépressibles, tournez-vous vers les produits aromatisés aux bleuets : jus, liqueurs, sirops, bières, savons, baumes à lèvres, pâtisseries, chocolats, conserves, vins, thés ou cafés (à savourer dans une tasse faite main à l’effigie du petit fruit, bien sûr).

 

Donair

L’emblématique donair est de plus en plus connu dans le reste du Canada, mais ne vous y trompez pas, il est né à Halifax (la capitale de la province), qui en a fait son plat officiel en 2015. Mais qu’est-ce qu’un donair, au fait? Il s’agit d’un wrap (ou sandwich roulé au Canada francophone) composé de bœuf épicé cuit à la broche, de tomates et d’oignons crus, le tout nappé de sauce sucrée à l’ail et étalé sur du pain pita. Du bonheur à chaque bouchée, vous diront les gens du coin! Même si rien ne peut détrôner la version classique, différentes variantes (tourtes, pizzas, poutines, burgers, pâtés impériaux, longs sandwichs, saucisses, rouleaux de printemps et soupe) sont sorties de l’imagination débridée des chefs ces dernières années. Procurez-vous sans faute une bouteille de sauce ou un emballage prêt-à-cuisiner dans une épicerie locale afin de recréer ce délice à la maison!

 

Main-de-mer palmée

La main-de-mer palmée, communément appelée dulse, est une algue rouge comestible qui pousse dans la baie de Fundy. Après la récolte, on peut la consommer en collation telle quelle, en flocons ou en poudre, ou encore l’ajouter à une recette; il y a même du savon de main-de-mer palmée... Le goût peut surprendre au début, mais on s’y habitue vite. Plutôt facile à trouver en Nouvelle-Écosse, cette algue vaut la peine d’être essayée!

 

Biscuits à l’avoine

Comme nous ne sommes pas en Nouvelle-Écosse pour rien, bien des choses ici sont originaires d'Écosse, comme les biscuits à l’avoine. Cette petite gourmandise mariant parfaitement le salé et le sucré accompagne à merveille le thé ou le café. Que vous les aimiez secs ou moelleux, au beurre de cacahouètes ou trempés dans le chocolat, vous les trouverez un peu partout dans la province, dans les pâtisseries et les cafés.

 

Pommes

La pomme n’est probablement pas le premier aliment qui vient en tête lorsqu’on pense à la Nouvelle-Écosse... Et pourtant! Les vergers s’étendent à perte de vue dans la fertile vallée de l’Annapolis. Cet humble fruit, célébré chaque printemps lors du festival Apple Blossom de la vallée de l’Annapolis, est récolté chaque automne de la mi-septembre à la fin octobre. Essayez l’autocueillette (différentes options sont proposées) et savourez le plaisir incomparable de mordre dans une pomme fraîche et juteuse cueillie directement sur l’arbre! Découvrez, parmi plus de 20 variétés, la pomme que vous aimerez croquer ou cuisiner. Les cidreries de la province utilisent aussi les fruits cultivés ici pour concocter des cidres délicieusement acidulés.

 

Huîtres

Si les quelques variétés d’huîtres cultivées dans les eaux côtières de la Nouvelle-Écosse possèdent chacune une saveur et une texture uniques, toutes offrent cette rafraîchissante touche saumurée caractéristique des huîtres fraîchement pêchées. Retroussez vos manches et récoltez vous-même vos mollusques en participant à « l’expérience huîtres » organisée par Bay Enterprises, ou savourez-les dans l’un des nombreux restaurants qui bordent le Oyster Trail, l’un des Sentiers de fruits de mer de la province.

 

Râpure

La râpure, un mets traditionnel acadien cuisiné avec des pommes de terre râpées et de la viande, figure au menu de nombreux restaurants de la province. Si vous visitez la région des côtes acadiennes et de Yarmouth, rendez-vous au Red Cap Restaurant ou à La Cuisine Robicheau pour l’essayer. Vous pouvez même passer chez D’Eon’s pour une version à emporter que vous ferez cuire à la maison.

Le Nova Scotia Lobster Trail et le Nova Scotia Chowder Trail, deux sentiers mettant en valeur l’incroyable fraîcheur des fruits de mer qui font la renommée de la province, sont propres à la Nouvelle-Écosse. S’arrêter pour manger à chacun des sites relève de l’exploit; les haltes sont si nombreuses qu’il vous faudra sans doute prévoir une deuxième, voire une troisième visite en Nouvelle-Écosse!

Besoin de vous désaltérer? Visitez un vignoble, une distillerie, une brasserie ou une cidrerie, ou choisissez une boisson locale au menu d’un restaurant. Le monde des boissons artisanales connaît un essor fulgurant depuis quelques années, et chaque région de la province compte de nombreux producteurs. Quant au vin, sa riche histoire remonte aux années 1600, lorsque la vallée de l’Annapolis était l’un des seuls endroits en Amérique du Nord dédié à la viticulture. Première appellation vinicole de la Nouvelle-Écosse, le Tidal Bay est un blanc vif et aromatique qui s’accorde parfaitement à nos fruits de mer débordant de fraîcheur.

Related Posts