L’Histoire prend tout son sens lorsqu’on peut voir l’endroit où s’est déroulée une bataille décisive ou une tragédie tristement célèbre, et qu’on peut imaginer la scène, se mettre dans la peau des protagonistes. Les lieux historiques nationaux jouent à ce titre un rôle important, et il y en a près de 1 000 à visiter au Canada. Parcs Canada, qui les gère, les définit comme des lieux ayant « une grande importance pour le Canada ». Ils peuvent ainsi relater des chapitres de l’histoire culturelle, mettre en valeur le patrimoine, souligner des liens qu’entretiennent les peuples autochtones avec le territoire ou revêtir un sens historique. Voici certains de nos lieux historiques nationaux préférés au pays.

 

 

Saskatchewan : le parc du patrimoine Wanuskewin

Wanuskewin Heritage Park. Credit: Indigenous Tourism Canada

Pendant plus de 6 400 ans, les Premières Nations des plaines du Nord se sont rassemblées où se trouve maintenant le parc du patrimoine Wanuskewin. On y trouve désormais les travaux de fouille archéologique les plus anciens au Canada, grâce auxquels on a pu retrouver environ 200 000 artefacts. Le parc est situé à la périphérie de Saskatoon et il accueille des visiteurs du monde entier qui viennent apprendre les traditions et l’histoire des peuples autochtones venus dans cette région pour chasser le bison, pratiquer la cueillette ou s’approvisionner en plantes médicinales. Les travaux de rénovation sont finis : le parc dispose maintenant d’une plateforme pour observer les majestueux bisons (réintroduits dans la région en 2019), de galeries d’art, d’un restaurant qui a fait peau neuve, d’un réseau de sentiers, d’une aire de jeux d’interprétation et d’autres améliorations qui le rendent encore plus attrayant.  

 

 

Alberta : le lieu historique national Rocky Mountain House

Wildhorse Ranch, Rocky Mountain House. Credit: Indigenous Tourism Alberta

Le commerce des fourrures a contribué à faire du Canada le pays qu’il est aujourd’hui, et c’est en Alberta qu’on le constate le mieux. Au lieu historique national Rocky Mountain House, situé le long de la rivière Saskatchewan Nord, près de Red Deer, vous pouvez voir des artefacts et les structures de quatre postes de traite des fourrures du début du XIXe siècle, quand les aventuriers en route vers l’ouest échangeaient des marchandises avec les Pieds-Noirs. Vous pourrez essayer d’allumer un feu comme à l’époque ou de fabriquer un tambour, apprendre à faire de la bannique (le pain plat traditionnel, que l’on cuit au-dessus du feu, enroulé autour d’un bâton), et même camper dans une tente ou un tipi de trappeur métis, tout en profitant de la vue sur la vallée fluviale.

 

 

Manitoba : le lieu historique national de La Fourche

The Forks Market food hall. Credit: Travel Manitoba

Vous voulez une adresse branchée? Le lieu historique national de La Fourche est un lieu de rassemblement prisé depuis 6 000 ans. Il faut dire que l’emplacement est idéal, au confluent des rivières Assiniboine et Rouge, elles-mêmes reliées à un immense réseau de voies navigables. C’était donc là où échangeaient et se croisaient explorateurs, chasseurs autochtones, colons, pionniers du chemin de fer et trappeurs européens. On y trouve désormais un pittoresque marché public de 5,5 hectares, un lieu d’événements communautaires, un parc d’interprétation, ainsi qu’une zone commerciale et de divertissement. Le centre-ville de Winnipeg, au Manitoba, n’est pas bien loin, avec son théâtre le Musée canadien pour les droits de la personne, des bâtiments patrimoniaux et un port historique. Profitez des visites guidées, découvrez l’histoire des lieux, magasinez, mangez quelque chose de délicieux, faites des randonnées ou du ski, et changez-vous les idées!

 

 

Colombie-Britannique : la réserve de parc national, la réserve d’aire marine nationale de conservation et le site du patrimoine haïda Gwaii Haanas

Gwaii Haanas National Park Reserve and Haida Heritage Site. Credit: Destination BC/Brandon Hartwig

Perchés comme des sentinelles le long de la côte embrumée, les imposants totems haïdas de la réserve de parc national, de la réserve d’aire marine nationale de conservation et du site du patrimoine haïda Gwaii Haanas sont à voir de ses propres yeux. Vous pourrez également admirer dans cette baie abritée des vestiges de maisons longues et de vieilles fosses de maisons, sur SGang Gwaay (l’île Anthony), qui fait partie du magnifique archipel au large de la sauvage côte nord de la Colombie-Britannique. Le village lui-même, un lieu spirituel sacré pour les Haïdas, est un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. L’endroit est reculé, mais vaut vraiment le déplacement.

 

 

Nouvelle-Écosse : le lieu historique national de la Citadelle-d’Halifax

Halifax Citadel National Historic Site. Credit: Destination Canada

C’est en 1749 que les habitants de la Nouvelle-Écosse se sont installés au sommet d’une colline que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de lieu historique national de la Citadelle-d’Halifax pour défendre leur ville contre les agresseurs. La vue sur l’Atlantique depuis ce site est aussi impressionnante que stratégique. Pendant des années, Halifax a ainsi prospéré à l’ombre du fort qui la protégeait. La Citadelle, appelée Fort George, a la forme d’une étoile, forme qui a été choisie parce qu’elle procurait de meilleurs angles de tir. Assistez à la relève de la garde et aux reconstitutions militaires ou faites une visite de lieux hantés lors de votre passage.

 

 

Québec : le lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais

Grosse Île and the Irish Memorial National Historic Site on the St. Lawrence River

Il s’agissait jadis d’une île servant de station de quarantaine sur le Saint-Laurent, au Québec : le lieu historique national de la Grosse-Île-et-le-Mémorial-des-Irlandais correspond en effet à l’endroit qui fut pendant un siècle, à compter de 1832, le point d’entrée des immigrants qui arrivaient au Canada par le port de Québec. En 1847, près de 100 000 Irlandais prirent la mer vers cet endroit pour fuir la Grande Famine qui sévissait chez eux. Malheureusement, à leur arrivée sur l’île, certains d’entre eux étaient atteints du typhus. Selon les estimations, la maladie fit 3 000 morts sur l’île, et plus de 5 000 personnes y sont enterrées. Cette île est donc un endroit très important pour les familles des victimes, mais aussi pour l’ensemble de la population canadienne. L’histoire de ces lieux est marquée par la bravoure et l’espoir; c’est l’histoire de personnes parties pour le Canada à la recherche d’une vie meilleure, de personnes qui ont contribué à faire de leur terre d’exil le pays accueillant et multiculturel que nous connaissons aujourd’hui.

 

 

Territoire du Nord-Ouest : le lieu historique national du Canada d’Ehdaa

Fort Simpson is home to the world's tallest wooden teepee. Credit: Ben Weiland

Situé sur les plaines à l’extrémité de l’île Fort Simpson dans les Territoires du Nord-Ouest, le lieu historique national du Canada d’Ehdaa est le lieu de rencontre traditionnel des Dénés. Pendant des siècles, les Dénés se sont réunis là, au confluent des rivières Liard et Mackenzie, notamment pour décider de l’utilisation des terres, résoudre les différends, échanger des biens et participer à des cérémonies. Il reste un lieu de rassemblement pour les Dénés de Liidlii Kue, qui réaffirment leur lien à ces terres lors de célébrations saisonnières au cercle de tambour.

 

 

Territoire du Yukon : le lieu historique national du Canada du Complexe-Historique-de-Dawson

Dawson City’s Klondike National Historic Sites.

Découvrez la vie d’un mineur du Klondike au lieu historique national du Canada du Complexe-Historique-de-Dawson. Dans les années 1890, pendant la furieuse ruée vers l’or, des milliers de personnes prirent d’assaut le territoire du Yukon dans l’espoir de faire fortune. Le complexe présente les bâtiments d’origine, les artefacts, le camp minier, ainsi que d’anciens équipements et la technologie jadis utilisée. On trouve par ailleurs dans l’ancien poste de traite de Dawson, le S.S. Keno, un imposant bateau à vapeur en bois magnifiquement restauré – vestige de ce qui fut jadis le principal moyen de transport de marchandises sur le fleuve Yukon.

 

 

Ontario : le lieu historique national du Canal-Rideau

The Rideau Canal Skateway. Credit: Ottawa Tourism

Les Canadiens chérissent ce pittoresque canal de l’Ontario, un terrain de jeu en plein air qui relie rivières et lacs sur une distance de plus de 200 kilomètres, et une destination de premier ordre au centre-ville d’Ottawa. Les visiteurs du lieu historique national du Canal-Rideau peuvent encore imaginer à quoi ressemblait la région du canal dans les années 1830, lorsqu’elle était occupée par des camps militaires et des villages victoriens, qui étaient reliés par un réseau d’écluses manœuvrées à la main le long de cette voie de communication essentielle. Le canal fut initialement construit par l’armée dans le cadre d’une stratégie de défense militaire. Aujourd’hui, cette voie navigable offre toute une gamme d’activités : bateau, pêche, patin, visite guidée, kayak et baignade. Vous pouvez même camper au bord de ce canal unique.

 

 

Île-du-Prince-Édouard : le lieu historique national du Cavendish-de-L.-M.-Montgomery

Green Gables Heritage Place. Credit: Tourism PEI / John Sylvester

Cavendish, sur l’Île-du-Prince-Édouard, restera à jamais dans les mémoires comme le lieu de résidence d’Anne, la courageuse héroïne de Anne… la maison aux pignons verts, dont les aventures amusantes racontées dans les romans à succès de Lucy Maud Montgomery ont captivé les lecteurs du monde entier. Visitez la charmante maison blanche à pignons verts au lieu historique national du Cavendish-de-L.-M.-Montgomery, découvrez la ferme qui fut la résidence de l’écrivaine, et baladez-vous dans quelques endroits bien réels où ont pris place les aventures romancées d’Anne, comme le Chemin des amoureux, l’école et la Forêt hantée.

 

 

Nouveau-Brunswick : le lieu historique national du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland

Fort Beauséjour – Fort Cumberland National Historic Site. Credit: New Brunswick Tourism

Imaginez l’intensité des événements qui se sont déroulés à l’endroit connu aujourd’hui sous le nom de lieu historique national du Fort-Beauséjour – Fort-Cumberland : la France s’y est battue contre la Grande-Bretagne pour obtenir le contrôle de l’Amérique du Nord. Sur place, vous découvrirez tous les détails de ce conflit historique décisif du XVIIIe siècle, qui a eu lieu sur un vaste champ de bataille près de la frontière entre le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Baladez-vous autour de l’ancienne fortification en forme d’étoile, regardez les artefacts et savourez un pique-nique sur la plaine balayée par les vents.

 

 

Terre-Neuve-et-Labrador : le lieu historique national de Signal Hill

Signal Hill National Historic Site in St. John’s.

La ville portuaire de St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador, est située à l’extrémité est de l’Amérique du Nord. C’est aussi là qu’en 1901, Guglielmo Marconi a reçu le tout premier signal transatlantique sans fil. La promenade pittoresque qui mène au lieu historique national de Signal Hill offre aux visiteurs des vues sur le port. Quant au point d’intérêt lui-même, un ouvrage de défense militaire qui a beaucoup servi du XVIIe siècle jusqu’à la Seconde Guerre mondiale, il est aussi impressionnant que la vue. Assistez au tattoo, de précises manœuvres militaires en musique, et ne manquez pas le tir du canon de midi. Vous avez d’ailleurs la possibilité de vous inscrire pour tirer vous-même le canon.

 

 

Nunavut : le lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror

Le Nunavut, dans l’Arctique canadien, abrite un site fascinant. En effet, le lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror est l’endroit où l’explorateur britannique Sir John Franklin et son équipage ont disparu en 1845, alors qu’ils étaient à la recherche d’un passage au Nord-Ouest. Les recherches visant à retrouver les navires perdus ont duré des années et, en 2014, les membres d’une expédition que dirigeait Parcs Canada ont découvert l’épave du HMS Erebus – une percée décisive! Plus tard, en 2016, des chercheurs ont repéré dans la baie Terror l’épave du HMS Terror, qui était encore en excellent état. Les visiteurs peuvent y admirer des artefacts ainsi que des photos et des vidéos montrant des objets récupérés par l’équipe archéologique subaquatique.

L’accès public au lieu historique national des Épaves-du-HMS Erebus-et-du-HMS Terror n’est pas encore autorisé. De plus amples renseignements se trouvent sur cette page.

Related Posts

See more articles

Sur les traces to Riel
À ne pas manquer dans le quartier français de Winnipeg
Village historique acadien
Dix façons de découvrir la côte acadienne
Saskatchewan
Visitez le site web de Tourism Saskatchewan pour en savoir plus
Culture