Il y a environ 565 millions d’années, toute la vie sur Terre se trouvait dans l’océan. Les créatures qui occupaient ces eaux ont aujourd’hui disparu, mais elles n’en continuent pas moins de raconter leurs histoires grâce aux fossiles, qui abondent dans les sédiments riches en cendres volcaniques de la réserve écologique de Mistaken Point.

 

Désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2016, Mistaken Point, à Terre-Neuve, est l’un des plus importants gisements fossilifères du monde, en raison de l’âge, de la variété et de l’abondance des spécimens.

 

La population locale connaissait les roches depuis longtemps, mais la valeur des fossiles n’a été découverte qu’en 1967, lorsqu’un étudiant diplômé en géologie a commencé à cartographier les roches précambriennes de la région. Une fois que fut établie l’immense importance de la région, les gens du coin et les chercheurs ont veillé à sa préservation et, en 1987, elle a reçu la désignation permanente de réserve écologique fossilifère.

Mistaken Point doit son nom à ses eaux tumultueuses. Photo : Tourism Newfoundland and Labrador.

Au-delà de son histoire fascinante, Mistaken Point se caractérise aussi par son littoral venteux, ses vues à couper le souffle et ses falaises dentelées qui surplombent le tumultueux océan Atlantique. Situé à l’extrémité sud de Terre-Neuve, sur la presqu’île Avalon, le site tire son nom des eaux traîtresses qui le bordent – des eaux qui ont causé plus de cinquante naufrages.

 

La meilleure façon d’en apprendre davantage sur la région est de faire une halte au centre d'interprétation Edge of Avalon, ouvert de la mi-mai à la mi-octobre. C’est aussi le point de départ des visites guidées de la réserve écologique, la seule façon de l’explorer et de voir les fossiles de près. Ces visites gratuites débutent tous les jours à 13 h, mais il vaut mieux réserver, car les places s’envolent rapidement l’été.

Un fossile à la réserve écologique de Mistaken Point. Photo : Tourism Newfoundland and Labrador.

La visite suit un sentier de trois kilomètres (trajet aller). Celui-ci est bien délimité, mais il est d’une difficulté modérée, les roches s’avérant glissantes. Votre technicien en interprétation vous guidera dans la réserve en vous montrant des fossiles qui reposent dans le grès et la mudstone. Les organismes dont les fossiles composent désormais les assemblages de Mistaken Point vivaient dans les abysses océaniques, loin des vagues et de toute lumière. On y trouve les traces de plus de 30 espèces, dont la plupart appartiennent à des groupes disparus, inconnus de notre monde moderne.

Une guide près du littoral de Mistaken Point. Photo : Tourism Newfoundland and Labrador.

Quelques amis à plumes prendront sans doute aussi part à la visite, car la réserve est également une zone importante pour la conservation des oiseaux. Les ornithologues en ont compté plus de 180 espèces dans la réserve et sur les eaux du large. C’est une aire d’hivernage pour le bécasseau violet et un lieu de reproduction pour la mouette tridactyle, le macareux moine, le petit pingouin et le guillemot marmette.

 

Si vous planifiez un séjour à Terre-Neuve, profitez-en pour remonter dans le temps. Réservez votre place pour une visite guidée de Mistaken Point, et laissez-vous émerveiller par cet endroit magique qui a vu l’aube de la vie sur Terre…

Related Posts