Connue pour sa formidable profusion de fruits de mer (pensez homards, huîtres et moules à faire saliver), l’Île-du-Prince-Édouard ravit aussi les palais avec sa carte de boissons grandissante. Après tout, il faut bien arroser ces régals fraîchement pêchés avec quelque chose, n’est-ce pas?

 

Relativement nouvelle sur l’effervescente scène de la bière artisanale au pays, l’île compte déjà une poignée de microbrasseries où étancher votre soif. Et grâce à sa riche terre rouge et à son climat de la côte atlantique, les vignobles et distilleries artisanales (de la bien établie Matos Winery & Distillery à la récente Island Honey Wine Company) ont aussi toutes sortes de produits locaux pour vous séduire. Voici donc quelques bonnes adresses où vous rincer le gosier entre deux plats de crustacés.

 

PEI Brewing Company : des brassins primés

Forte d’une histoire remontant à 1997, PEI Brewing Company a récolté les honneurs pour les bières qu’elle sert dans ses installations de pointe à Charlottetown, la capitale de la province. Faites la visite de 45 minutes (10 $ CA par personne) pour en savoir plus sur la fabrication de la Sir John A’s Honey Wheat Ale et de la Vic Park Pale Ale, qui ont toutes deux décroché l’or au Prix canadiens de la bière 2016. Prenez ensuite place au bistro, où vous dégusterez ces fameuses boissons avec une assiette de chips garnies de bacon confit (l’île est réputée pour ses pommes de terre!) ou encore des saucisses sur bâtonnet maison, le tout accompagné d’une sauce à la bière.

 

Encore un petit creux? Rendez-vous à la brasserie affiliée Gahan House pour goûter au populaire Brown Bag Fish & Chips, puis au bar1911 pour faire descendre le tout avec un café ou une bière. Autre option en ville : Upstreet Craft Brewing, dont la gamme de produits phares, saisonniers et spéciaux s’agence parfaitement aux assiettes complètes et aux plateaux à partager.

 

Copper Bottom Brewing : un visage nouveau dans un lieu familier

A post shared by Alana (@lansphotography) on

Ouverte à l’été 2017, Copper Bottom Brewing a élu domicile dans un bâtiment de 1938 ayant servi d’hôtel de ville, de caserne de pompiers, de prison, de bibliothèque, de quincaillerie et de bureau de rédaction d’un journal dans la coquette localité de Montague. Tout de bois revêtu, des bardeaux de cèdre à l’extérieur jusqu’aux poutres de plafond, aux tables et aux planchers à l’intérieur, l’immeuble abrite aujourd’hui la microbrasserie tenue par un couple, qui s’enorgueillit d’utiliser des ingrédients locaux de qualité pour ses célèbres Centennial Stock Blonde Ale, Broadside APA et Rabble Rouser Red. Asseyez-vous près de la fenêtre pour savourer une pinte et une vue pittoresque sur la paisible rivière Montague, dans l’est de l’île. Du côté ouest, la première brasserie de cette région s’est installée dans un local anciennement consacré aux fruits de mer : Moth Lane Brewing attire elle aussi l’attention avec ses panoramas de bord de mer et ses bières spéciales, dont une stout éponyme contenant une pointe d’huître et de coquillage.

 

Barnone Brewery and Hop Farm : les délices du terroir

A post shared by Ian Twomey (@en2me) on

La seule ferme brassicole de l’île cultive jusqu’à six variétés de houblons — à goûter dans la Pale Ale à l’américaine et la robuste India Pale Ale de Barnone Brewery and Hop Farm. Ne manquez pas La Vaca Loca (la vache folle) Milk Stout, dont la robe sombre cache une saveur étonnamment délicate, ni la Summer Sessions Blonde Ale, aussi légère que rafraîchissante. Sur ce site bucolique du centre de l’île, dans la luxuriante Rose Valley, flânez entre l’enclos et la grange. Et pensez à vérifier le calendrier avant de partir : vous pourriez profiter d’un concert dans le loft ou d’un barbecue en plein air.

 

Rossignol Estate Winery : les saveurs fruitées à l’honneur

Fraise, framboise, mûre, canneberge… Si ce fruit pousse ici, Rossignol Estate Winery lui a fait une place dans sa généreuse gamme de vins. Le sirop d’érable de récolte tardive et le miel de l’île sont aussi mis à contribution. En activité depuis 1994, ce domaine ensoleillé est établi à Little Sands au bord du détroit de Northumberland. Sur ses côtes orientées sud poussent des raisins rouges et blancs, dont les cépages Maréchal Foch, L’Acadie blanc et Valiant. Entre ses murs habillés de planches de cèdre aux accents blancs, visitez les installations qui ont donné naissance aux doubles médaillés d’or que sont les vins de dessert Wild Blueberry 2012 et Liberty Blossom 2012, et à bien d’autres créations uniques. Les portes sont ouvertes de mai à octobre (et durant l’hiver avec un peu de chance); vous pouvez aussi téléphoner pour planifier une visite.

 

Myriad View Artisan Distillery : l’alcool de contrebande raffiné

En 2017, Myriad View Artisan Distillery a fêté ses 10 ans de production d’alcool de contrebande légal et d’autres boissons, et continue toujours de séduire les visiteurs et les insulaires avec sa gamme de spiritueux Strait. Dégustez ou emportez son rhum, son whisky ou son brandy vieillis en fût de chêne canadien, son gin, sa vodka et son pastis. Les braves oseront aussi le Shine à 50 % d’alcool, le Lightning à 75 % ou le Dandelion Shine, une édition estivale limitée. Tirant son nom de sa vue plongeante sur le détroit de Northumberland depuis Rollo Bay dans l’est de l’île, la distillerie offre des dégustations gratuites et de petites visites informelles durant les heures d’ouverture. Elle est ouverte toute l’année, mais d’octobre à avril, il faut appeler avant de se présenter.

 

Deep Roots Distillery : authentique à croquer

Puisant dans deux décennies d’expérience agricole, les propriétaires du verger de pommes biologiques Beamish, dans le petit patelin de Warren Grove au centre de l’île, ont lancé Deep Roots Distillery en 2013. Arpentez la pommeraie par vous-même ou faites la visite From Roots to Bottle (8 $ CA par personne) pour découvrir les secrets de l’agriculture sans pesticides, le processus de distillation et ses défis, et le produit fini. Goûtez de savoureux liquides dérivés de la pomme comme la liqueur de pomme aux épices et le brandy aux pommes, sans oublier la gouleyante boisson Island Tide à base de sucre de canne et la classique liqueur d’érable. La distillerie est ouverte du printemps au début de l’automne, et ses produits sont en vente toute l’année au marché agricole de Charlottetown.

 

Avec son florissant secteur des bières, vins et spiritueux artisanaux, l’Île-du-Prince-Édouard prouve qu’elle mérite bien son surnom d’« île des délices ».

Related Posts