Un organisme qui se consacre à la promotion et la croissance du tourisme autochtone au Canada.

Une version de ce texte a déjà été publiée sur le site Web de l’association touristique autochtone du Canada.

 

L’art a toujours fait partie intégrante de l’expression et de la préservation de la culture dans les communautés autochtones. Le Canada est riche en art autochtone qui a façonné l’identité culturelle du pays depuis des milliers d’années.

 

L’art autochtone incarne la voix des peuples qui ont habité ces terres depuis des générations et s’inspire des liens étroits au sein de la famille et d’une relation profonde avec la nature. Découvrir l’art autochtone est une belle façon de célébrer la diversité des cultures des plus de 600 communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis, d’un bout à l’autre du Canada.

 

L’art traditionnel autochtone se présente sous plusieurs formes : broderies de poils d’orignal, manteaux en peau de caribou peinte, mocassins en peau de cerf, décorations en piquants de porc-épic sur de l’écorce de bouleau, lanières à fardeau en chanvre tressé, ouvrages perlés complexes et peintures colorées. Les artistes autochtones contemporains s’appuient sur l’histoire et le patrimoine de leurs ancêtres, mais ajoutent également une dimension sociale et politique en lien avec les problèmes touchant le Canada, notamment ceux liés à l’environnement. Chaque province a son contingent d’artistes ainsi qu’une offre artistique bien développée. Découvrez ci-après quelques suggestions pour vous initier à l’art autochtone contemporain.

En Colombie-Britannique, les Autochtones possèdent et exploitent une variété de galeries d’art. Parmi celles-ci, on trouve à Powell River la Wind Spirit Art de l’illustre artiste haïda April White, connue pour ses peintures à l’aquarelle et à l’acrylique ainsi que ses sérigraphies tirées à la main. Située dans une maison longue traditionnelle de la côte Nord-Ouest, dont l’extérieur est en planches de cèdre peintes et sculptées et les portes en cuivre martelé, la galerie Eagle Aerie à Tofino appartient à l’artiste Roy Henry Vickers. Vous y trouverez ses gravures, peintures, calendriers et cartes artistiques à tirage limité.

A post shared by IHosGallery (@ihosgallery) on

Sur le site du village d’origine des K'ómoks, sur l’île de Vancouver, la galerie I-Hos présente une collection d’œuvres d’art traditionnelles et contemporaines de la côte Nord-Ouest créées par des artistes des Premières Nations. Cette collection comprend des masques et chapeaux faits d’écorce de cèdre tissée, des bijoux en or et en argent, et des sculptures sur bois. Pour la liste complète des galeries d’art de la Colombie-Britannique, rendez-vous sur le site Web d’Aboriginal Tourism BC. L’organisme possède un cachet d’authentification attestant que les artistes sont rémunérés et reconnus équitablement pour leurs créations.

 

Dans la province de l’Île-du-Prince-Édouard, sur les rives de la baie Malpeque, à Lennox Island, la boutique Indian Art & Crafts présente les objets d’artisanat créatif traditionnel des Micmacs : des paniers en éclisses de frêne, des poteries et des figurines. On y trouve également des œuvres des Premières Nations vivant ailleurs au Canada : des sculptures sur bois, os, pierres et pierres semi-précieuses, des objets en écorce de bouleau, des wigwams miniatures, et des balais en foin d’odeur.

A post shared by Alan Syliboy (@syliboyalan) on

En Nouvelle-Écosse, les œuvres des artistes micmacs de l’est du Canada soulignent l’importance du territoire, de la culture autochtone, de la langue et de l’identité visuelle. L’artiste micmac primé, Alan Syliboy, dont les créations sont inspirées des anciens pétroglyphes et tissages en piquants de porc-épic, réalise des œuvres d’art aux couleurs vives à l’acrylique ainsi que des œuvres multimédias, en explorant les thèmes des liens, de la famille, de la spiritualité, du conflit et de la résilience.

Le Yukon est également un terreau fertile pour l’expression artistique. De nombreux artistes autochtones y habitent et s’inspirent des images traditionnelles et des légendes transmises au fil des générations pour créer des vêtements faits de peau, de fourrure et perlés, des bijoux en andouiller, des tissages Ravenstail et Chilkat et des sculptures sur ivoire de mastodonte. Leurs œuvres sont exposées et vendues dans des centres culturels, des galeries locales et chez eux. Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de la Yukon First Nation Culture & Tourism Association.

Related Posts