La piste Cabot, l’incomparable!

Piste Cabot au Cap Breton
Nova Scotia Tourism/Wally Hayes
Nova Scotia Tourism/Wally Hayes

La piste Cabot est l’un des circuits routiers les plus célèbres au Canada : cette boucle de 300 kilomètres, le long de la côte de l’île du Cap-Breton, saura vous régaler de panoramas hors pair et de nombreuses attractions parmi les plus courues de l’île.

 

En fait, quand on parle de la piste Cabot, le voyage est en soi la destination. Par-dessus tout, c’est un itinéraire que vous pouvez suivre comme bon vous semble.

Sur la piste Cabot en camping-car - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse

Sur deux ou quatre roues

 

Les véhicules, tout particulièrement les motos, ont la cote comme ils permettent de faire la route assez rapidement. Sur cette route sinueuse jouxtant les falaises côtières, vous ressentirez vite l’euphorie d’une balade au bout du monde, en communion avec la nature. Avis aux amateurs de conduite automobile : la piste Cabot, c’est le genre de routes qu’on voit dans les publicités de voitures.

À vélo sur la piste Cabot

Envie de rouler, mais à moindre vitesse? Le vélo est aussi un choix prisé, mais attention, vous ne ferez pas une promenade du dimanche. Comptez environ six jours pour faire le tour, en conquérant chemin faisant les terrains vallonnés : les vues sur l’océan infini et les hautes terres ondoyantes récompenseront bien vos efforts. Plusieurs ascensions mettront vos jambes à rude épreuve, mais au bout vous attendent souvent les plus beaux panoramas – comme en haut des monts French et Mackenzie. Certaines entreprises proposent même de vous emmener au sommet en monospace, histoire que vous profitiez simplement de la descente.

Randonnée sur le sentier Skyline

À pied

 

On manque parfois de temps pour explorer la piste Cabot en entier, alors la randonnée est une option populaire pour en découvrir quelques attraits. Le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton est un incontournable avec ses 26 sentiers pour tous les niveaux, notamment le Skyline, de loin le préféré et le plus louangé. Relativement facile, cette randonnée de 8 kilomètres aller-retour vous mène dans la forêt boréale par-delà les prairies, jusqu’au sommet d’une falaise d’où vous pourrez admirer un spectaculaire coucher de soleil sur le golfe du Saint‑Laurent. La randonnée, vous n’en avez jamais assez? Pensez à planifier votre séjour en septembre durant le Hike the Highlands Festival, un événement de 10 jours offrant une foule d’occasions de repousser vos limites, d’arpenter les sentiers et de rencontrer plein d’autres randonneurs enthousiastes.

Les attractions historiques et culturelles ne manquent pas aux abords de la route

En cours de route

 

Vous vous en doutez : la piste Cabot est plus qu’un parcours routier. En fait, on peut la voir comme un tracé reliant les nombreuses expériences incroyables sur l’île du Cap-Breton.

 

Les attractions historiques et culturelles ne manquent pas aux abords de la route. Dansez une gigue au son d’une musique gaélique endiablée lors d’un ceilidh du Cap-Breton, ou bien trouvez de quoi enjoliver votre décor à la boutique d’artisanat du Collège gaélique des arts et des métiers, à St. Anns. Ne manquez surtout pas le Festival international Couleurs celtiques, organisé chaque année en octobre, qui regroupe des centaines de musiciens celtiques des quatre coins de l’île et du monde. À moins que vous ayez envie de connaître la traditionnelle culture franco‑acadienne de la Nouvelle-Écosse? Si c’est le cas, visitez le village de pêcheurs de Chéticamp, fondé au 18e siècle, pour découvrir le travail minutieux des artisans qui attire depuis toujours les gens dans la région.

Festival international Couleurs celtiques

La piste est ponctuée de délices alléchants qui valent à eux seuls le détour. Au menu des restos et bars de l’île figurent des produits de la mer locaux et durables, comme des pétoncles, du homard et du saumon tout juste pêchés. Vous pouvez aussi suivre la route des chaudrées pour goûter aux 61 variantes du plat servies dans la province. Et à Baddeck, The Bite House fait la part belle aux ingrédients locaux, de façon si délicieuse qu’il a retenu l’attention du New York Times et du Cooking Channel. Vous souhaitez terminer votre visite culinaire en beauté? Allez donc prendre une bière bio à la microbrasserie Big Spruce Brewing!

 

Une autre bonne idée serait de planifier une journée de golf au célèbre terrain Highland Links. Vous verrez, rien ne se compare à un parcours de 18 trous bordé par les montagnes d’un côté et les vagues de l’autre. Vous pouvez aussi quitter le plancher des vaches, par exemple en profitant d’une excursion guidée d’observation des baleines pour aller à la rencontre des géants des mers, ou encore en optant pour la voile, la pêche ou le kayak : chaque activité vous montrera les eaux environnantes sous un jour différent. Qui sait, vous pourriez découvrir une chute digne d’une carte postale ou entrevoir l’intérieur d’une sombre caverne marine entre deux coups de pagaie.

Related Posts