Disons-le d’emblée : les habitants d’Halifax savent s’amuser. Une visite dans cette capitale vous réserve des plaisirs de la table (accompagnés, il y a de grandes chances, d’une bonne dose de rires), mais aussi des journées de plaisir pour apprécier l’histoire et la beauté naturelle de cette ville sise au bord de l’eau.

 

Suivez notre petit guide pour profiter au maximum de votre séjour dans la plus grande ville de la Nouvelle-Écosse!

Halifax se visite très bien à pied - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse/Scott Munn

Circuit pédestre

 

Halifax est l’une de ces villes que l’on peut visiter entièrement à pied. Apportez des baskets confortables et parcourez les rues à pied pour prendre le pouls de la ville à la façon des gens du coin.

 

Suivez d’abord la promenade côtière d’Halifax, l’une des plus longues promenades de bois en centre-ville dans le monde. S’étirant sur 3 kilomètres, elle déborde de petits commerces et de boutiques, ce qui vous promet une belle journée de lèche-vitrine. On y trouve aussi certaines des meilleures expériences culinaires et culturelles d’Halifax, du Musée maritime de l’Atlantique à la brasserie Alexander Keith’s (nous en reparlerons plus loin). Assistez aux numéros d’artistes de rue, faites une halte pour casser la croûte, et prenez plaisir à explorer le bord de l’eau.

 

Oh, et parlant d’artistes de rue : vous pourriez faire concorder votre visite avec l’Halifax International Busker Festival, le plus grand festival en plein air au Canada. Pendant six jours chaque année, c’est l’occasion de frayer avec les musiciens, les marionnettistes, les danseurs du feu et les Picasso du trottoir dans les rues de la ville. Qui sait, vous pourriez voir la prochaine superstar du Cirque du Soleil ou le détenteur d’un record mondial pendant que vous sirotez votre café du matin.

 

Une dernière visite à pied pour la route? Direction les jardins publics d’Halifax, un espace de 6,5 hectares créé au milieu du 19e siècle où l’on retrouve arbres colorés, aménagements floraux exotiques, statues et fontaines.

I Heart Bikes - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse

Si vous en avez assez d’user vos semelles, allez faire un tour au I Heart Bikes. On y loue des vélos, y compris des tandems et des modèles électriques, mais on y propose aussi des visites de la ville sur deux roues. Partez pour deux ou quatre heures, et laissez vos guides vous faire découvrir l’histoire et la culture d’Halifax.

 

Plaisirs de la table

 

Après toute une journée de marche, vous aurez sans doute l’estomac dans les talons. Bonne nouvelle : ce ne sont pas les options culinaires qui manquent à Halifax.

Repas au bord de mer - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse

Il va sans dire que dans une ville au bord de l’eau, vous n’aurez aucun mal à trouver d’excellents produits de la mer. Vous pouvez croquer dans un  fameux fish-and-chips bien frais en déambulant sur la promenade de bois, ou encore vous diriger vers un restaurant de fine cuisine pour déguster une version plus raffinée de la prise du jour. Et si vous souhaitez goûter à un peu de tout, pourquoi ne pas participer à une visite gourmande locale?

 

Le marché Seaport est aussi un choix gagnant. Établi en 1750, c’est le plus ancien marché en activité continue de l’Amérique du Nord. Passez d’un stand à l’autre et régalez-vous de mets d’un peu partout, de l’Italie à l’Inde en passant par l’Afrique et le Liban – sans oublier évidemment la cuisine canadienne locale. Ou bien faites des provisions de produits frais régionaux chez le boucher, le poissonnier, le primeur et le fromager et préparez-vous un festin royal.

Fish & Chips au restaurant 2 Doors Down - Photo : Taste of Nova Scotia

Revenons aux restos… même s’il est vraiment difficile de se limiter à quelques-uns. Il y a le Bicycle Thief, dont la cuisine italo‑américaine lui a valu une place convoitée parmi les 50 meilleurs restaurants au pays selon le magazine canadien Maclean’s. Il y a aussi le Morris East et le 2 Doors Down, dont l’utilisation inventive des ingrédients locaux les a menés à l’émission You Gotta Eat Here! du Food Network. Règle générale, il suffit de faire le tour du centre‑ville et de laisser les arômes irrésistibles vous attirer vers une enseigne ou une autre.

 

Envie d’un verre? Halifax saura vous désaltérer, comme elle compte l’une des plus importantes concentrations de bars et de clubs par habitant au Canada. Vous y trouverez des dizaines de pubs présentant souvent des groupes musicaux, de même qu’une scène artisanale courue mettant en vedette des microbrasseries aux noms originaux, comme Propeller (propulseur), Garrison (garnison) et Granite (granit).

Brasserie Alexander Keith's

Vous pouvez aussi vivre une expérience typiquement néo-écossaise en passant à la brasserie Alexander Keith’s. Bâtie en 1820 par M. Keith lui‑même, un légendaire brasseur trois fois maire d’Halifax, la brasserie est un must pour tout amateur de bière. Faites la visite, jetez un œil à la demeure de M. Keith, et apprenez comment on transforme le houblon en une bière canadienne des plus appréciées. Terminez le tout en beauté à la taverne Red Stag – la taverne victorienne privée de l’ancien brasseur – pour jouer aux jeux de bar tout en dégustant une série de bières Alexander Keith’s.

 

Richesse culturelle

 

Trouvez un peu de temps entre les restos, les pubs et les brasseries pour découvrir la fascinante histoire d’Halifax, bien préservée au grand bonheur des visiteurs.

Citadelle d'Halifax - Photo : Tourisme Nouvelle-Écosse/Scott Munn

L’un des meilleurs exemples? Le lieu historique national de la Citadelle‑d’Halifax. La Citadelle vous plongera dans la vie militaire du 19e siècle : soyez témoin de la relève des sentinelles, entendez résonner le canon de midi et revêtez un uniforme de bataille complet sur les terrains où des affrontements avaient jadis lieu. En « soldat d’un jour », vous tirerez au fusil, mangerez des rations et vivrez la vie d’un militaire d’antan – du moins pour quelques heures.

 

L’histoire militaire de la Nouvelle-Écosse est intimement liée à son histoire maritime, que met à l’honneur le Musée maritime de l’Atlantique. Venez voir de petits bateaux et voiliers, des convois de guerre et des navires de croisière, découvrir le lien entre Halifax et le Titanic, et en apprendre sur l’explosion de 1917 qui allait transformer l’avenir de la ville.

 

Un dernier incontournable de l’histoire d’Halifax : le Musée canadien de l’immigration du Quai 21. Un million de personnes sont passées par le Quai 21 pour entrer du Canada ou en sortir, et un Canadien sur cinq a des liens familiaux le rattachant à ce lieu historique national. Consultez les listes de passagers arrivés en bateau dans la base de données sur l’immigration, parcourez les photos pour déceler le mélange d’espoir et de peur dans les yeux des réfugiés et des soldats partant pour la guerre ou rentrant au bercail, et apprenez comment est née une nation d’immigrants.

 

 

Pour en savoir plus sur Halifax, visitez le site Web de Tourisme Nouvelle‑Écosse.

Related Posts