Montréal compte de nombreux quartiers, et chacun a sa personnalité propre. Mais pour prendre réellement le pouls de cette ville cosmopolite, pourquoi ne pas commencer par le commencement : le magnifique quartier historique du Vieux-Montréal.

 

Découvrez au gré de vos déambulations dans les rues pavées une fascinante combinaison de style européen et de créativité avant-gardiste. Plongez au cœur d’une foule de trésors architecturaux, artistiques, culturels et autres. Arpentez les rues sinueuses à vélo, partez à la recherche d’un monument séculaire, puis entrez dans une boutique de mode moderne. Le Vieux-Montréal est un incroyable mariage d’ancien et de contemporain. Voici un petit guide qui vous aidera à tirer le meilleur parti de ces deux facettes.

Découvrez les rues pittoresques de la ville à vélo

Un voyage à pied dans le passé de Montréal

 

Commencez votre visite de la vieille ville à l’est, où la présence de l’hôtel de ville à l’architecture de style Second Empire en impose aujourd’hui comme à l’époque (un bon tuyau : allez voir la grande esplanade ensoleillée à l’arrière du bâtiment). Vous n’avez ensuite qu’à traverser la rue pour vous rendre au Château Ramezay, un lieu historique abritant un musée qui vous donnera un aperçu de ce qu’était la vie de la noblesse montréalaise au XVIIIe siècle. Non loin de là, vous pouvez jouir d’une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent depuis la colonne Nelson, un monument rendant hommage au vice-amiral Horatio Nelson de la marine britannique, qui a été érigé après la mort de ce dernier, tué durant la bataille de Trafalgar.

 

Prévoyez un peu de temps pour vous rendre jusqu’à la Place Jacques-Cartier et explorer ce vaste espace public regorgeant de restaurants, de boutiques, de concerts et d’artistes de rue. Le Marché Bonsecours surmonté d’un dôme argenté, la Chapelle Notre-Dame-de-Bon-Secours et le Musée Marguerite Bourgeoys se trouvent tous à proximité et méritent une visite. Ce sont autant d’occasions d’en apprendre davantage sur l’histoire et le patrimoine de Montréal.

Plage de l’horloge – Photo : Eva Blue

De nouvelles attractions et des monuments photogéniques

 

Pour comprendre le rapport passé et actuel de Montréal à l’eau, dirigez-vous vers le sud, jusqu’au rivage du Saint-Laurent. Dans le Vieux-Port, promenez-vous le long du trottoir de bois qui mène à la Plage de l’Horloge et aux Terrasses Bonsecours, deux endroits très prisés par temps chaud. Chaque hiver, des milliers de personnes emmitouflées envahissent le port voisin à l’occasion de l’Igloofest, un festival de musique électronique à ciel ouvert.

 

Marchez vers l’ouest, et faites une halte au Centre des sciences de Montréal et au cinéma IMAX, ou arrêtez-vous le temps d’un massage dans l’incomparable spa Bota Bota, un ancien traversier transformé en temple de la transcendance. Sur place, sortez votre appareil photo et zoomez sur la rive opposée pour admirer les résidences en forme de cubes désordonnés d’Habitat 67 et l’emblématique silo à grains no 5, puissant rappel du passé industriel de la ville.

 

Lorsque les températures sont clémentes, le front d’eau de Montréal bourdonne de l’activité des navires de croisière et des bateaux de plaisance; quelle que soit la saison, une promenade sur le quai permet de jouir d’une vue digne d’une carte postale sur la silhouette de la ville.

Basilique Notre-Dame de Montréal – Photo : Alice Gao

L’histoire de la ville en vitrine

 

La spectaculaire Basilique Notre-Dame est l’un des sites incontournables du Vieux-Montréal. Fleuron du patrimoine religieux de Montréal, la Basilique est située sur la place d’Armes, où trône également une statue du fondateur de la ville, Paul de Chomedey. Avec ses hauts plafonds dorés, ses sculptures en bois richement décorées et son grand orgue massif, la Basilique est tout simplement époustouflante.

 

Poursuivez ensuite vers l’ouest jusqu’à Pointe-à-Callière, cité d’archéologie et d’histoire de Montréal. Ce musée a été bâti à l’endroit même où est née la ville de Montréal, et présente les hauts faits de l’histoire montréalaise depuis le XIVe siècle, utilisant à cette fin des reliques archéologiques, des expositions et des présentations. Votre appétit pour l’histoire n’est toujours pas satisfait? Direction le Centre d’histoire de Montréal, un musée installé dans une caserne de pompiers du début des années 1900, près du site du premier édifice du Parlement du Canada.

 

Retour au présent, et place à l’art et au design

 

Montréal n’est bien évidemment pas enlisée dans le passé. Faites un saut au Centre PHI, dédié aux arts, et visitez la galerie voisine DHC/ART Fondation pour l’art contemporain, où vous pourrez admirer des œuvres d’avant-garde du monde entier. Vous n’avez rien contre un petit détour? Mettez-vous en route vers l’ouest, jusqu’à la Fonderie Darling, un centre d’arts visuels. Surprenantes et actuelles, les expositions qui y sont proposées suscitent la réflexion et valent le déplacement.

 

Si vous préférez déambuler, sans destination précise en tête, dirigez-vous vers la rue Saint-Paul, une petite rue animée où les choses à voir ne manquent pas. Abritant un fascinant mélange d’édifices séculaires, de galeries d’art d’avant-garde et de boutiques de créateurs, elle donne un très bon aperçu de ce qu’est Montréal : une ville qui chérit son passé, mais qui est résolument tournée vers l’avenir.

Related Posts