Vitrine des expériences, des merveilles naturelles et de la culture des Territoires du Nord-Ouest.

Article original publié sur le blogue du site Spectacular Northwest Territories.

 

On dit que ce n’est pas la destination qui compte, mais le voyage. Le dicton se confirme dans les Territoires du Nord-Ouest, où se déplacer en hiver est une aventure, du genre de celles qui mettent le sourire aux lèvres. Chez nous, on se lance dans de véritables expéditions quand les lacs gèlent et que la neige recouvre le sol.​

 

Vous aimeriez traverser, dans une atmosphère feutrée, une forêt aux arbres alourdis par la neige? Chaussez une paire de skis et lancez-vous à la force des jambes. Faire vrombir un moteur vous tente davantage? Enfourchez une motoneige et partez en randonnée. Besoin d’aller plus vite, plus loin? Toutes sortes de véhicules sont prêts à vous emmener pour une folle balade avec en toile de fond les magnifiques paysages du Nord.​

 

Voici donc une liste des différentes façons de partir à l’aventure.

En traîneau à chiens

Le traîneau à chiens est le mode de transport traditionnel dans le Nord. Les Dénés et les Inuvialuit ont parcouru l’arrière-pays des Territoires du Nord-Ouest tirés par leurs fidèles huskies pendant des millénaires. Aujourd’hui, vous pouvez faire des excursions en traîneau à chiens sous un ciel empli d’aurores boréales ou profiter de ce moyen de transport pour aller à la rencontre du seul troupeau de rennes du Canada. L’aspect le plus sympa de l’activité reste sûrement de faire connaissance avec l’attelage, des toutous doux comme des peluches et très affectueux.

En motoneige

Certes, rien ne vaudra jamais le romantisme du traîneau à chiens, mais de nos jours, quand les gens du Nord ont besoin de se déplacer efficacement, ils démarrent leur motoneige. Plusieurs entreprises des Territoires du Nord-Ouest proposent des aventures en motoneige, un excellent moyen de transport pour des excursions pleines d’adrénaline. Vous pouvez ainsi gagner rapidement et facilement des gîtes d’observation des aurores boréales isolés, des parcs dans des régions reculées et des coins secrets de pêche sur la glace.

En avion à skis

Une piste d’atterrissage? Euh, non, pour quoi faire? Il suffit de fixer une paire de skis à un Twin Otter et vous voilà avec un petit avion qui peut se poser n’importe où. L’avion à skis est un moyen de transport très populaire dans les Territoires du Nord-Ouest. Vous pouvez en affréter un pour une excursion et parcourir en rase-motte les merveilleux paysages hivernaux. L’avion à skis est aussi un excellent moyen de rejoindre les gîtes d’observation des aurores boréales et les parcs éloignés en pleine nature sauvage. Attachez vos ceintures, décollage immédiat!

En autoneige Bombardier

 

Cela fait environ soixante-dix ans que ces drôles d’engins parcourent le Nord et on les verra encore probablement dans sept décennies. Ces petits tanks des neiges peuvent cheminer sur la surface gelée du Grand lac des Esclaves et amener touristes et pêcheurs commerciaux à des trous de glace où le poisson devrait mordre. Montez à bord de l’un de ces engins et vous comprendrez vite pourquoi on les aime tant, ne serait-ce que pour leur côté rétro.

En raquettes

Inventée par les Premières Nations il y a des millénaires, la raquette est une façon ingénieuse de tracer sa route sur la neige dans l’Arctique. Avec leur large surface, elles vous permettent d’avancer facilement dans la poudreuse : quand avec des chaussures vous vous enfoncez péniblement à chaque pas dans l’épais manteau blanc, avec des raquettes, vous vous y baladez en le foulant à peine. Voici une excellente activité à laquelle vous pouvez vous adonner quand vous logez dans un gîte d’observation des aurores boréales, car la plupart prêtent ou louent des raquettes.

À bord d’un véhicule Hägglunds

Il y a peu de routes et beaucoup de glace et de neige dans les Territoires du Nord-Ouest, vous excuserez donc les gens du coin d’avoir conçu des moyens inventifs pour se déplacer. Un exemple : le Hägglunds Bv206, véhicule tout-terrain amphibie sur chenilles de fabrication suédoise. On entend souvent son moteur sur la surface gelée du Grand lac des Esclaves, quand il fait la navette pour les touristes entre Yellowknife et des gîtes au plus près des aurores boréales ou à côté de bons coins de pêche sur la glace.

En vélo à pneus neige

Ces vélos sous stéroïdes font fureur dans le Nord depuis quelques années : il s’agit de vélos d’hiver munis de pneus surdimensionnés qui sont conçus pour rouler facilement sur des sentiers enneigés et des lacs subarctiques gelés. Vous ne verrez plus jamais les vélos de la même façon! Inscrivez-vous à une randonnée hivernale à vélo ou apportez votre propre monture et partez à la découverte des sentiers.

En skis

Certains clament que le ski de fond est la meilleure façon de profiter de l’hiver, tandis que d’autres se trouvent tout patauds dans le froid. Si vous êtes dans le premier camp, mettez vos skis dans vos bagages pour aller visiter les Territoires du Nord-Ouest. Bon nombre des principales collectivités peuvent se vanter d’avoir des sentiers entretenus dans des décors enchanteurs, et dans l’arrière-pays, vous trouverez d’innombrables kilomètres de terrain qui ne demandent qu’à être explorés en skis.

En skis en tandem

 

D’accord, là on plaisante, vous n’irez pas bien loin à deux, trois ou plus sur la même paire de skis. Il s’agit en fait d’un concours loufoque du Muskrat Jamboree, un grand festival qui a lieu chaque année à Inuvik. C’est l’un des nombreux événements pittoresques et pleins de joie de vivre qui ponctuent les hivers dans les collectivités des Territoires du Nord-Ouest.

En camion sur les routes de glace

On ne présente plus les célèbres routes de glace des Territoires du Nord-Ouest : on y trouve un réseau d’autoroutes uniquement praticables en hiver qui permet aux conducteurs d’accéder à des villages isolés, des lieux pittoresques et à l’habitat d’animaux sauvages. Bon nombre des routes de glace sont facilement accessibles, vous les trouverez juste à la sortie de villes comme Yellowknife, Inuvik et Fort Smith.

En SnoBear

 

Ce truc à l’allure intrigante est en fait un genre de camping-car pour la pêche sur glace. Première étape, activez les chenilles pour avancer sur un lac gelé pendant que vous êtes bien l’aise dans la cabine chauffée. Deuxième étape, abaissez l’engin. Il ne vous reste plus qu’à ouvrir la trappe dans le plancher du SnoBear et voilà, vous pouvez faire descendre votre ligne dans un trou foré dans la glace. Ferrer la prise du jour ne pourrait pas être plus pratique.

En patins

De temps à autre, lorsque les lacs gèlent, mais que la neige se fait attendre, les Territoires du Nord-Ouest se transforment en une immense et magnifique patinoire. C’est là que tout le monde lace ses patins et s’en va sur la glace. Si vous aimez patiner, vous trouverez aussi des patinoires extérieures bien entretenues dans diverses collectivités. Elles sont aussi souvent présentes dans les nombreux événements qui rythment l’hiver et, bien sûr, il y a une patinoire couverte dans presque toutes les villes du Nord.

Related Posts