Les 13 provinces et territoires du Canada comptent un impressionnant total de 46 parcs nationaux et réserves de parc national, ayant chacun sa propre histoire. Où qu’il se trouve au Canada, des plages de sable rouge de l’Île-du-Prince-Édouard au cercle arctique, l’amateur de plein air trouvera chaussure à son pied.

 

Voici, pour chaque province et chaque territoire, un parc national qui vaut le détour à lui seul.

 

Terre-Neuve-et-Labrador – Parc national du Gros-Morne

Si l’on fait un jour de Jurassic Park une réalité, on pourrait difficilement choisir un meilleur emplacement que le parc national du Gros-Morne. Il aura fallu 485 millions d’années aux forces de la nature pour en façonner l’incomparable majesté; une simple image ne saurait faire justice à la verdoyante beauté de ses vallées fluviales, bordées par les imposantes falaises de singulières montagnes de roc plat. Il s’agit là en fait de la croûte terrestre exposée en partie, qui a permis aux géologues de confirmer la théorie des plaques tectoniques. Paradis du randonneur, le parc du Gros-Morne est sillonné de sentiers, balisés ou non, que vous aurez le plaisir de découvrir.

 

Île-du-Prince-Édouard – Parc national de l’Île-du-Prince-Édouard

Qui dit vacances sur une île dit forcément baignade! Dans le parc national de l’Île-du-Prince-Édouard, qui s’étend sur la majestueuse côte nord de la province sur 60 kilomètres, vous attendent de nombreuses plages pittoresques de sable blanc et rouge, où vous pourrez aller vous rafraîchir après une journée de randonnée pédestre, de vélo, de golf ou de géocaching. Il comprend aussi le centre d’interprétation de Greenwich, qui propose 20 expositions multimédias et interactives portant sur la région et les 10 000 ans d’histoire l’ayant façonnée.

 

Nouvelle-Écosse – Parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton

Vous voulez des paysages spectaculaires? Alors, inscrivez le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton au sommet de votre liste! Couvrant une portion de l’île du Cap-Breton d’est en ouest, le parc vous fera découvrir la célèbre piste Cabot, d’incroyables canyons, des forêts à perte de vue, des plateaux découpés par des falaises escarpées et plusieurs lacs et rivières. Mais pour un panorama inégalable, vous trouverez difficilement mieux que le sentier Skyline. Relativement facile, la randonnée de huit kilomètres aller-retour vous mène au sommet d’une falaise, d’où vous pourrez regarder le soleil se coucher sur le golfe du Saint-Laurent, tout en demeurant à l’affût des baleines.

 

Nouveau-Brunswick – Parc national Fundy

C’est dans le parc national Fundy que se produisent les marées les plus hautes du monde : deux fois par jour, 100 milliards de tonnes d’eau font monter le niveau de la mer de 12 mètres, un phénomène ayant laissé son empreinte sur le littoral. Vous pouvez bien sûr faire l’expérience des marées en kayak ou en bateau, mais au-delà de ça, le parc est un véritable paradis pour les mordus d’aventures de plein air. Plus de 120 kilomètres de sentiers de marche et de randonnée vous mèneront par-delà montagnes et cascades jusqu’au cœur de vallées et de forêts. Louez un canoë ou un kayak, ou nagez simplement dans le magnifique lac Bennett avant de monter votre tente pour la nuit.

 

Ontario – Parc national de la Péninsule-Bruce

A photo posted by Will (@willietalent) on

Falaises de calcaire impressionnantes, petites cavernes invitantes : voilà ce qui caractérise le parc national de la Péninsule-Bruce. Situé dans un environnement exceptionnel en bordure des sublimes eaux bleues de la baie Georgienne, le parc attire une foule de campeurs, de randonneurs et même de grimpeurs. Mais vous pouvez aussi vous y détendre en vous baignant ou en pagayant, tout en tâchant de repérer la faune variée, comme l’ours noir et de rares reptiles.

 

Québec – Parc national de la Mauricie

A photo posted by Places wow (@placeswow) on

Situé environ à mi-chemin entre Montréal et Québec, le parc national de la Mauricie occupe une superficie de 549 kilomètres carrés dans les Laurentides. Les collines et les vallées onduleuses de cette chaîne de montagnes en font une destination palpitante et hautement accessible pour les amateurs de randonnée pédestre et de vélo de montagne. La forêt représente 93 pour cent du parc, et quelque 150 lacs et étangs, le reste. C’est donc l’endroit tout indiqué pour un plongeon dans la nature. Camping, pêche, canoë, baignade... vous avez le choix!

 

Manitoba – Parc national Wapusk

Le parc national Wapusk protège l’une des plus vastes aires de mise bas d’ours polaires du monde (wâpask est le mot cri signifiant « ours blanc »). Et ce n’est qu’une partie de l’iceberg en matière de faune, car le parc de 11 470 kilomètres carrés abrite des renards arctiques, des lièvres arctiques, des caribous, des loups et même des carcajous. Situé dans la région subarctique bordant la baie d’Hudson, le parc national Wapusk est un lieu fantastique pour partir sur la trace des animaux, faire une excursion de canoë et explorer les sites historiques de traite des fourrures dans les environs.

 

Nunavut – Parc national Auyuittuq

A photo posted by Rishi Maharaj (@murrkittai) on

Le territoire du parc national Auyuittuq est dominé par les glaciers, les montagnes escarpées et les rivières. La perspective d’un défi y attire des légions de randonneurs et de skieurs, qui suivent pour la plupart le col Akshayuk (connu localement comme le col Pang), un couloir qu’empruntent depuis toujours les Inuits et qui s’étend sur près de 100 kilomètres à travers le parc. Les excursions de cette envergure ne sont pas à la portée de tous, mais les visiteurs peuvent aussi faire des randonnées d’une journée jusqu’au cercle arctique ou encore partir en traîneau à chiens ou en motoneige. Le mont Thor, à la paroi verticale ininterrompue la plus longue au monde, soit 1 250 mètres, est un impératif si vous visitez ce parc.

 

Saskatchewan – Parc national des Prairies

A photo posted by Jo & Ng (@acrosscan_) on

Quand vous imaginez les prairies, leurs immenses plaines verdoyantes à perte de vue et leurs troupeaux de bisons, c’est essentiellement le parc national des Prairies que vous êtes en train de visualiser. Ce parc national, l’un des deux de la Saskatchewan, est aussi une réserve de ciel étoilé, ce qui en fait un endroit exceptionnel pour profiter d’une vue dégagée de la voûte céleste nocturne. De jour, faites la route panoramique de l’Écocircuit (une sorte de safari des prairies qui vous mènera près d’un troupeau de bisons), visitez des sites archéologiques ou partez à cheval sur un sentier au milieu des grands espaces et du bétail.

 

Territoires du Nord-Ouest – Parc national Wood Buffalo

Avez-vous déjà visité un parc national plus grand que la Suisse? Car le parc national Wood Buffalo fait dans les 44 800 kilomètres carrés : c’est le plus vaste du Canada, et il compte le plus gros barrage de castors au monde, l’un des plus importants troupeaux de bisons en liberté sur terre et le dernier site de nidification naturelle de la grue blanche, une espèce menacée. Ne manquez pas de passer par les plaines salées, une curiosité naturelle formée par le lit asséché d’une mer datant d’il y a 380 millions d’années, où les sels minéraux sont remontés à la surface pour former des espèces de stalagmites.

 

Alberta – Parcs nationaux Banff et Jasper

D’accord, ce sont bel et bien deux parcs… mais nous ne pouvions trancher! Banff et Jasper étant les deux parcs nationaux les plus visités de tout le pays, pourquoi tenter de choisir entre les deux?

 

Le parc national Banff, premier à être désigné comme tel au Canada, en 1885, recèle des glaciers, des forêts, des rivières, des vallées et, bien sûr, des montagnes qui sauront vous éblouir par leur grandeur et leur majesté. C’est dans ce parc que vous trouverez le pittoresque lac Louise, dont les eaux d’un turquoise renversant siéent à merveille au glacier Victoria en arrière-plan. Mais n’oublions pas le superbe lac Moraine, tout aussi photogénique et parfait pour une randonnée pédestre ou quelques coups de pagaie. Quant à la plus grande étendue d’eau du parc, le lac Minnewanka, nous vous recommandons de l’explorer en bateau, et faire la croisière d’une heure qui y est proposée.

A photo posted by Steve Alkok (@stevealkok) on

Le parc national Jasper est non seulement le plus septentrional des Rocheuses, mais aussi le plus vaste, avec sa superficie de près de 10 900 kilomètres carrés. Il y a tant à explorer dans cet immense territoire, à commencer par les magnifiques chutes Athabasca. La chute de 23 mètres n’est peut-être pas la plus haute du monde, mais elle saisit par sa puissance. Autre lieu digne d’intérêt : le canyon Maligne, profond de 50 mètres, où vous trouverez des chutes et des fossiles ainsi qu’une flore et une faune des plus diversifiées.

 

Yukon – Parc national Vuntut

Trop peu de gens visitent le parc national Vuntut. Le territoire de près de 7 000 kilomètres carrés n’accueille qu’environ 25 visiteurs par année, étant donné son emplacement dans le Grand Nord canadien, près du cercle arctique. Dépourvues de routes carrossables et accessibles uniquement par avion, les immenses et incroyables étendues sauvages du parc Vuntut demeurent largement inexplorées. Mais si vous êtes en quête d’aventure, elles valent amplement le détour! Voyez 150 000 caribous de la rivière Porcupine traverser le parc durant l’une des plus importantes migrations de masse sur terre, pagayez sous le soleil de minuit ou extasiez-vous devant les aurores boréales.

 

Colombie-Britannique – Réserve de parc national Pacific Rim

A photo posted by @adventures_in_living on

Avec ses 510 kilomètres carrés de plages, de forêts pluviales et d’îles rocheuses, la magnifique réserve de parc national Pacific Rim renferme vraiment tous les paysages qui caractérisent la côte du Pacifique. Marchez pieds nus sur les 16 kilomètres de la bien nommée plage Long, ou enfilez une combinaison et allez surfer. Si vous préférez, remplissez votre sac à dos de vivres pour une semaine et partez conquérir le sentier de la Côte-Ouest et ses 76 kilomètres de forêts pluviales, de falaises, de chutes et de cavernes. Laissez-vous conter les légendes des Premières Nations nuu-chah-nulths, puis revivez leur histoire, sous le couvert des épinettes de Sitka géantes de la forêt ancienne. La réserve de parc national Pacific Rim est tout simplement un joyau du Canada.

Related Posts