Texte original de Michelle Pentz Glave, publié en anglais sur le site de Hello BC.

 

Les montagnes sont l’essence même de la Colombie-Britannique. Bordée par les Rocheuses canadiennes, cette province de plus de 940 000 km2 est principalement constituée de nature sauvage, que ce soit des forêts pluviales luxuriantes, des chaînes de montagnes ou des pics glacés. Mais on y trouve aussi çà et là de charmants villages montagnards où il fait bon vivre. Stations de ski, centres d’aventures de plein air ou anciennes villes d’exploitation minière et forestière qui ont trouvé une nouvelle jeunesse, tous sont pittoresques et regorgent de personnages hauts en couleur et en cachet. Aujourd’hui, on vous présente la crème de la crème.

 

Fernie : La meilleure combinaison de détente et de sports enivrants

A post shared by FernieBC (@tourismfernie) on

Population : 5 250 habitants

Principal attrait : La poudreuse la plus exceptionnelle des Rocheuses

À essayer : Le défi Trail to Ale de la Fernie Brewing Company – Atteignez trois sommets en 24 heures pour gagner une bière

Intérêt : Partez à l’aventure le jour et amusez-vous en ville le soir

 

Ce village sans prétention semble parfois figé dans le temps. Au centre-ville, la 2e avenue – qui date du début du XXe siècle – est bordée de devantures d’époque en brique et rappelle le Far West. Puis il y a le cadre : tout autour, des montagnes traversées par la rivière Elk surplombent le village, rehaussées de magnifiques cabanes en rondins et chalets alpins. Pas surprenant que les réalisateurs accourent pour y tourner leurs films. Autrefois un camp forestier et minier où l’on exploitait le charbon, Fernie est aujourd’hui un village jeune, rustique et sans artifice, qui fait le bonheur des aventuriers férus de poudreuse. Et même s’il y tombe chaque année près de neuf mètres de neige légère et moelleuse, l’endroit n’est jamais bondé. À cinq petits kilomètres du centre-ville, les amateurs de ski alpin, de planche à neige et de ski hors-piste (avec des véhicules à chenilles) profitent de la station de ski alpin de Fernie. On peut aussi faire de la randonnée, du vélo, du rafting et de la pêche à la mouche à Fernie. Le décor est particulièrement spectaculaire l’automne, quand les arbres au pied des montagnes Lizard s’embrasent. Avant de partir, ne manquez pas de goûter, chez Beanpod, le chocolat au lait contenant du rayon de miel.

 

Nelson : Le village artistique par excellence

Population : 10 500 habitants

Principal attrait : L’authentique culture hippie

À essayer : Une promenade à bord d’un tramway des années 1920 restauré

Intérêt : Vivez des aventures de plein air sur fond artistique et gastronomique

 

Le village artistique de Nelson est une combinaison intéressante de gens chaleureux, d’âmes honnêtes et d’anciens citadins ayant fui la ville. Souvent nommé parmi les plus jolis villages du Canada, Nelson se situe au bord du bras ouest du lac Kootenay aux eaux de saphir, au cœur de la chaîne Selkirk, dans le sud-est de la province. Cet ancien village minier et forestier est tourné vers la culture et le plein air, et peuplé de bohémiens accueillants. Observez les passants depuis un café excentrique, attablez-vous dans une maison victorienne restaurée ou admirez les collections et les étals éclectiques des galeries et des boutiques de cristal, de céramique et de couteaux dans les édifices de la ruée vers l’or qui longent le flanc boisé de la montagne. Ici, le paysage vert est de toute beauté, et il ne fait jamais trop chaud. L’hiver est propice au ski, à la raquette et à la motoneige, et l’été, à la pêche, à la randonnée, à l’escalade, à la planche à rame, au vélo de montagne, au golf et à la navigation de plaisance. Séjournez à l’historique Hume Hotel & Spa et faites une petite randonnée jusqu’au rocher Pulpit pour avoir une vue imprenable sur le village et ses 350 édifices patrimoniaux.

 

Whistler : La meilleure ambiance pour l’après-ski

Population : 12 000 habitants

Principal attrait : La plus grande station de ski d’Amérique du Nord

À essayer : Le nouveau Musée des beaux-arts Audain, où l’on peut admirer de l’art des Premières Nations de la côte

Intérêt : Goûtez à la belle vie, ne serait-ce que pour une semaine

 

Situé tout juste au nord de Vancouver, Whistler Blackcomb est connue à l’international comme une destination de choix pour le ski. Branchée, luxueuse et huppée, cette station propose une ambiance jeune et dynamique. On peut d’ailleurs s’y amuser en toute saison, en dévalant les pistes le matin et en jouant au golf l’après-midi. Le village piétonnier de facture européenne, où se trouvent des restaurants primés et des boutiques de grandes marques, s’anime dès la tombée du jour. Après une journée de sensations fortes – ski alpin, vélo de montagne dans des sentiers escarpés, randonnée sur les glaciers, tyrolienne au-dessus de canyons –, profitez d’un bon repas et dansez toute la nuit.

 

Smithers : Les meilleures aventures dans l’arrière-pays sauvage

Population : 6 000 habitants

Principal attrait : Le très couru festival de musique au cœur de l’été

À essayer : Une leçon sur l’histoire du chemin de fer au Musée Bulkley Valley

Intérêt : Observez la faune sauvage et découvrez des musiciens locaux

 

Le village alpin de Smithers est l’endroit idéal pour se dépayser, partir à l’aventure en plein air et observer la faune sauvage (orignaux, chèvres de montagne et ours, entre autres). Ce village nordique, accessible par la route Yellowhead, est niché au creux de la vallée panoramique au pied de l’imposante montagne de la baie d’Hudson, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique. Dans cet ancien carrefour ferroviaire, authenticité, plaisir et rusticité sont les mots d’ordre. Les « Smitherois » sont très proches de la nature, adorant la pêche (truite arc-en-ciel), la randonnée et le ski. Mais ils aiment aussi les festivals, le village proposant une quantité surprenante d’activités culturelles : spectacles de jazz et de musique folk, concerts gratuits en plein air, yoga dans le parc, repas « de la ferme à la table », pièces de théâtre, fine cuisine… Installez-vous dans un chalet rustique et prévoyez des randonnées ou des sorties de ski, de canoë ou d’équitation. Smithers est aussi d’un site incomparable pour l’observation des aurores boréales ainsi que pour la chasse et la pêche l’automne.

 

Rossland : La meilleure ambiance nostalgique et décontractée

Population : 3 500 habitants

Principal attrait : Les pistes de rêve pour le vélo de montagne

À essayer : Observez les sculpteurs de glace à l’œuvre au vibrant carnaval d’hiver de Rossland

Intérêt : Combinez vélo et détente

 

Grâce à son important réseau d’anciens sentiers miniers et de voies ferrées reconverties qui ceinturent la vallée volcanique, Rossland est le paradis des amateurs de vélo de montagne. Perché à environ 1 000 mètres dans la chaîne de montagnes Monashee, il se situe dans le sud de la province, tout près de la frontière américaine. Cette ville-champignon minière des années 1800 est aujourd’hui un centre de plein air. L’été, on parcourt ses sentiers à vélo, et l’hiver, on dévale les pistes de poudreuse de la station de ski RED Mountain. Rossland propose un irrésistible mélange de sports extrêmes et d’activités tranquilles pour meubler les temps libres. L’absence de feux de circulation et de centres commerciaux nous plonge dans une époque révolue, le temps de profiter du nombre impressionnant d’adorables petites boutiques toutes plus originales les unes que les autres. On peut même y savourer des bières artisanales locales et assister à des concerts. Ne manquez pas les expositions d’art sur le thème de la nature inspirées de la culture des Premières Nations.

Related Posts