Tout ce que vous devez savoir pour tracer votre propre aventure dans la province de l’Alberta.

Cet article a été initialement publié en anglais sur le blogue de Tourisme Alberta.

 

Tous les automnes, il y a un rendez-vous dans les montagnes de l’Alberta que les gens du coin et les touristes ne manquent jamais. La vedette? Le mélèze, un arbre si banal qu’on le remarque à peine en été. Originaire du Canada et du nord des États-Unis, le mélèze subalpin ou mélèze laricin s’épanouit dans les milieux montagneux. Souvent qualifié « d’espèce pionnière », il lutte contre l’érosion, résiste bien à la sécheresse et pousse souvent dans les sols secs et graveleux.

Mais, ce n’est pas ce qui attire les voyageurs du monde entier. Tous les regards se posent sur ces arbres uniques pour une bonne raison : à la différence de la plupart des pins, c’est un conifère au feuillage caduc, ce qui veut dire que les aiguilles souples vertes du mélèze prennent une teinte cuivrée et dorée avant de tomber à l’automne. Autrement dit, le paysage déjà splendide des Rocheuses canadiennes se part de chaudes couleurs et c’est l’occasion de montrer des selfies incroyables à vos amis.

Cet événement n’arrive qu’une fois par an, entre la mi-septembre et début octobre. La palette de tons dorés des peuplements de mélèzes est éphémère et disparaît souvent aussi vite qu’elle est arrivée. Puisque vous ne disposez que de peu de temps pour profiter des montagnes dans toute leur splendeur d’automne, nous vous avons préparé une liste des meilleurs endroits pour voir des mélèzes en Alberta cette saison.

Parc national Banff

 

Banff est le premier lieu où l’on se dirige en Alberta pour contempler les mélèzes, et la bien nommée vallée Larch (la « vallée des mélèzes ») est au cœur de l’action. Dès que vous pourrez détacher les yeux de l’incroyable beauté du lac Moraine (et ce n’est pas facile!), lancez-vous sur le sentier de la Vallée-Larch et le sentier du Col-Sentinel pour une randonnée à travers de vastes prairies alpines et des peuplements de mélèzes ponctués d’aiguilles rocheuses. Vous culminerez à 535 mètres d’altitude au sommet du sentier de la Vallée-Larch, puis vous pouvez encore monter sur 2,5 kilomètres jusqu’au Col Sentinel d’où vous profiterez d’une vue incroyable sur les mélèzes dorés qui s’étendent dans la vallée en contrebas.

 

Le sentier peut être très fréquenté au cœur de l’automne, donc partez tôt dans la journée ou empruntez d’autres voies. Un petit secret, juste pour vous : les sentiers du Col-Healy, du Col Boulder et du Lac-Arnica offrent tous une vue époustouflante sur les mélèzes. Sinon, pour garder un souvenir mémorable de l’automne, pourquoi ne pas prévoir une randonnée à cheval et une nuit dans un chalet du Sundance Lodge de Banff Trail Riders? Non seulement vous vivrez une expérience unique, mais vous serez aux premières loges pour contempler les mélèzes.

 

Région de Kananaskis

Si vous voulez rester dans les environs de Calgary, optez pour la région de Kananaskis où vous aurez accès à de nombreux sentiers de randonnées de difficultés variables avec des vues imprenables sur les mélèzes. Prenez le sentier Pocaterra Ridge qui commence au parking Highwood Pass et parcourez 11 kilomètres le long de la crête du mont Pocaterra pour profiter des meilleures vues de la région. C’est l’une des randonnées que les gens du coin adorent : il y a une forêt dense de mélèzes entre le deuxième et le troisième sommet. Redescendez et retrouvez vos amis sur le parking Highwood Pass pour trinquer à la journée.

Si vous préférez une randonnée un peu moins sportive où seule la vue vous coupe le souffle, allez du côté de lac Chester, un secteur qui offre plusieurs activités selon les saisons et où chacun peut y trouver son compte. Le lac Chester se trouve dans le parc provincial de Spray Valley, à environ 43 kilomètres de Canmore par la Spray Lakes Road. Le sentier du lac Chester, l’une des randonnées les plus faciles de la région avec son petit dénivelé de 400 mètres, est l’un des meilleurs endroits pour admirer les mélèzes. Ne manquez pas le spectacle : le lac est encadré par les falaises du mont Chester et bordé de mélèzes qui projettent sur l’eau un halo doré à l’automne.

 

Parc national Jasper

Il y a peu d’endroits pour voir les mélèzes dans le parc national Jasper, c’est donc une bonne idée de passer une nuit sur place, dans l’un des petits chalets du Shovel Pass Lodge, tout en haut du sentier Skyline. Les chalets sont ouverts aux visiteurs jusqu’à la fête du Travail (le premier lundi de septembre au Canada) et si les conditions météo le permettent, vous pourrez voir un paysage parsemé de vives couleurs automnales. Fatigués de marcher? Optez pour le Jasper SkyTram, un téléphérique du haut duquel vous profiterez de la palette des couleurs de la saison. Si vous êtes sur place avant la fermeture saisonnière pour l’hiver, profitez-en pour vous détendre aux sources thermales Miette et soulager vos muscles tant sollicités.

Related Posts