Faire de la randonnée au Nunavut, c’est s’offrir une aventure sur mesure : que vous arpentiez par vous-même les sentiers dans l’une ou l’autre des localités du territoire ou que vous optiez pour une excursion guidée de plusieurs jours dans les paysages épiques du Nord, vous trouverez assurément votre compte.

À Iqaluit, la capitale, se trouve un sentier qui longe la mer jusqu’à la localité d’Apex en passant par les anciennes installations de la Compagnie de la Baie d’Hudson. D’une distance de cinq kilomètres aller-retour, il convient aux randonneurs de tous les niveaux. À proximité, le parc territorial Sylvia Grinnell propose de nombreux sentiers, balisés ou non, pour les débutants comme les plus expérimentés. Parcourez la toundra et la vallée fluviale, et arrêtez-vous aux différents points en hauteur pour profiter d’une vue imprenable sur les environs.

 

Pour vous mettre dans la peau d’un explorateur de l’Arctique, marchez dans les pas de Franklin et Amundsen sur le sentier du Passage du Nord-Ouest, près de Gjoa Haven.

 

En été, allez marcher et camper dans la vallée Polar Bear, un milieu humide près de Resolute Bay où nichent les oiseaux migrateurs, ou encore sur les rives de Whale Cove où l’on peut observer des bélugas. Pour la possibilité d’apercevoir des caribous, rendez-vous à Baker Lake, Rankin Inlet ou Chesterfield Inlet, et suivez les sentiers tracés par ces mammifères migrateurs grâce auxquels les Inuits ont pu survivre pendant des millénaires sur leur territoire.

Les plus aventureux oseront peut-être une excursion de plusieurs jours dans l’extraordinaire col Akshayuk, au cœur des montagnes du parc national Auyuittuq. L’itinéraire vous mènera à travers le cercle arctique et devant le magnifique mont Thor, dont le front de falaise de 1 250 mètres est le plus haut au monde. Juillet et août sont les mois préférés des randonneurs pour entreprendre un périple à Auyuittuq, qui signifie « la terre qui ne fond jamais » en inuktitut. Le point de départ le plus populaire est Pangnirtung, mais il est aussi possible d’entrer dans le parc du côté nord par Qikiqtarjuaq. Parcs Canada exige que tous les visiteurs s’inscrivent à leur bureau, participent à une séance d’orientation et obtiennent un laissez-passer valide.

 

Des expéditions guidées dans le parc sont offertes par des voyagistes comme Inukpak Outfitting et Black Feather Wilderness Adventures. Pour en savoir plus, consultez le site de Parcs Canada à l’adresse www.pc.gc.ca.

Related Posts