Bien qu’elle fasse partie du Canada, une grande part de la province francophone de Québec célèbre la culture française – ce sens particulier de la joie de vivre et cette véritable passion pour la bonne chère et le vin, élevés au rang d’arts. Or, que serait cette culture sans croissants feuilletés, sans baguettes légères et sans pâtisseries au bon goût de beurre? Si vous êtes de passage à Québec, ville fortifiée de plus de 400 ans dont l’architecture rappelle le Vieux Continent, ne rentrez pas chez vous sans avoir goûté aux spécialités des meilleurs boulangers locaux. Non, ce n’est pas par hasard que la ville de Québec a été désignée par les lecteurs du Condé Nast Traveler l’une des 20 villes les plus susceptibles de ravir les amateurs de bonne chère. Voyez vous-même.

Le Paingrüel

Les gens du coin adorent la simplicité de la boulangerie Le Paingrüel, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. Vous vous demandez pourquoi? On y trouve des pains saisonniers, confectionnés de main de maître selon des méthodes traditionnelles à partir de farines biologiques, notamment de seigle, d’épeautre et de blé. Vous pourrez bien évidemment y acheter une baguette, mais vous devez absolument essayer les pains aux noisettes, aux fruits, au levain et au chocolat tout juste sortis du four. Il flotte dans la boutique des effluves enivrants.

 

Le Café-boulangerie Paillard

Cette institution locale est un incontournable, ne serait-ce que parce que son croissant a remporté en 2010 le titre du « meilleur croissant à Québec » – ce qui n’était pas une mince affaire compte tenu de la féroce concurrence qui règne dans ce domaine. Encensé par tous les grands guides, le Café-boulangerie Paillard propose de succulents pains français faits maison, où se mêlent sel marin et farines de boulangerie. Cette enseigne possède plusieurs cafés classiques animés et spacieux, qui se distinguent par leurs hauts plafonds et leurs grandes tables communes. Elle y vend ses spécialités d’inspiration parisienne : sandwiches jambon-beurre, soupes et macarons figurent au menu, aux côtés de ses fameux croissants. La glace vaut elle aussi le détour.

 

Le Croquembouche

Vous cherchez quelque chose d’un peu moins commercial? Essayez Le Croquembouche, une vaste boulangerie-pâtisserie qui ne désemplit pas. Elle doit son nom au fameux dessert français ressemblant à une pyramide de choux à la crème. Les « becs sucrés » (ceux qui ont un faible pour les sucreries) s’extasieront devant les éclairs maison crémeux, les gâteaux, les feuilletés (orange-anis, ou pistache), les macarons, les truffes, les chocolats fins, les sorbets et les glaces italiennes. On y trouve également du pain frais, des croissants légers, des pizzas, des sandwiches élaborés, des quiches, de la soupe et un excellent café. Le Croquembouche est sans doute la boulangerie-pâtisserie qui propose le plus grand choix en ville. Prenez place et régalez-vous, jusqu’à la dernière miette!

 

La Boîte à Pain

A post shared by Marie-Noëlle (@marie.noelle) on

Faites comme les gens du coin et rendez-vous à la charmante Boîte à Pain pour y acheter des « ficelles » – de longues baguettes fines – garnies de produits sélectionnés allant du saumon fumé au rôti de porc, en passant par le fromage de chèvre et les olives Kalamata. Voilà une boulangerie qui porte bien son nom. Ses croissants sont gigantesques – comme la plupart de ses viennoiseries – et ses 30 variétés de pain maison sont délicieuses. Essayez le pain brioché aux pépites de chocolat! C’est d’ailleurs dans cette boulangerie que bon nombre de restaurateurs de Québec s’approvisionnent en pain. Les excellents plats préparés valent eux aussi le détour. Nous vous recommandons tout particulièrement les soupes, les salades, les quiches, les pizzas, les calzones, les jolis desserts et le café au lait.

 

Après avoir goûté aux meilleurs produits de boulangerie-pâtisserie de Québec, ne vous arrêtez pas en si bon chemin! Il vous reste encore tous les restaurants de la ville à explorer, sans parler de Montréal. Le Québec est une grande province, où regorgent bonne chère, bons vins et fromages, et produits du terroir. L’expérience culinaire ne fait que commencer – autrement dit, ce n’était qu’une mise en bouche...

Related Posts