Vitrine des expériences, des merveilles naturelles et de la culture des Territoires du Nord-Ouest.

L’article original a été publié sur le site Web Spectacular Northwest Territories.

 

Approchez. Nous allons vous confier quelques secrets sur le jeu de lumière le plus spectaculaire du Canada.

 

Tard le soir. Loin de la ville. Au sommet du monde. Sur la vaste toile céleste. Quand les cieux se drapent de couleurs vibrantes et que les aurores les plus fabuleuses sur Terre entament leur glorieux ballet. Rien que pour vous.

 

Si vous promettez de ne rien dire, nous allons tout vous révéler. Voici sept raisons que peu de gens connaissent pour lesquelles les aurores des Territoires du Nord-Ouest sont un spectacle à ne pas manquer.

Secret 1

 

Depuis le cœur des Territoires du Nord-Ouest, on peut voir des aurores en moyenne 200 nuits par an, soit presque chaque nuit à partir de la fin de l’été jusqu’au début du printemps.

 

Pourquoi sont-elles si fréquentes ici? Parce que nous avons la chance d’avoir un ciel dégagé, un très faible taux d’humidité et un emplacement de choix, juste en dessous de la zone d’activité aurorale maximale (« l’ovale auroral »).

Secret 2

 

Les aurores embrasent le ciel lorsque des particules chargées en provenance du Soleil interagissent avec la haute atmosphère terrestre. Les couleurs varient en fonction de la couche atmosphérique où ces particules s’activent. Les aurores les plus courantes émettent une lueur verte mystérieuse. Elles sont provoquées par l’excitation d’atomes d’oxygène, à environ 120 kilomètres de la surface de la Terre.

Secret 3

 

Parfois, les aurores resplendissent de vives lueurs violettes ou rouges. Ce phénomène survient au cours de tempêtes aurorales, lorsque des particules solaires chargées se rapprochent de la Terre, galvanisant ainsi l’azote moléculaire à des altitudes aussi basses que 80 kilomètres.

Une aurore violette – Photo : Sean Scott

Secret 4

 

Les tempêtes aurorales sont intenses. Pendant les phénomènes lumineux les plus actifs, les scientifiques ont mesuré que l’énergie d’une aurore pouvait atteindre 20 millions d’ampères à 50 000 volts. En comparaison, les disjoncteurs que nous avons à la maison se déclenchent lorsque le courant dépasse 15 à 30 ampères à 120 volts.

Secret 5

 

Les tempêtes aurorales se produisent lorsque des particules chargées sont éjectées du Soleil par de violents vents solaires. Ces vents se déplacent vers la Terre à une vitesse astronomique (jusqu’à 3 millions de kilomètres par heure) et bombardent notre magnétosphère en lançant les aurores boréales dans leur danse effrénée.

A post shared by Will Woodley (@wjwoodley) on

Secret 6

 

Ces souffles de vents solaires frappent la Terre en moyenne 1 500 fois par an, soit plusieurs fois par jour. Plus le souffle est puissant, plus les aurores sont vives.

Secret 7

 

Depuis que les humains lèvent les yeux au ciel pour admirer les aurores, ils tendent aussi l’oreille pour les entendre. Beaucoup affirment que les aurores sifflent et crépitent, mais les chercheurs ont longtemps rétorqué que leur imagination leur jouait des tours. D’un point de vue scientifique, la théorie d’une aurore bruyante semble insensée, puisque ce phénomène se déroule dans le vide spatial, silencieux. Pourtant, il y a quelques années, un scientifique qui avait placé des microphones à basse fréquence sous une tempête magnétique a enregistré un « crescendo de sifflements étranges »…

Related Posts