Soif d’aventure? Les parcs nationaux du Canada, magnifiques et diversifiés, sauront répondre à l’appel. Peu importe la saison, vous trouverez un parc offrant de superbes paysages et des expériences uniques, qu’il s’agisse de camping de luxe ou de raquette. Et en 2017, l’entrée à tous les parcs nationaux canadiens est gratuite : voilà l’occasion rêvée d’en cocher quelques-uns sur votre liste. Vous trouverez plus de renseignements sur la carte d’entrée Découverte ici.

 

L’automne au Canada n’est jamais banal. L’air est juste assez frais, les arbres resplendissent de rouge et de jaune, et contre toute attente, les festivals et événements abondent aux quatre coins du pays. Bien sûr, on ne peut nier qu’il fait plus froid qu’à l’été, mais il y a quelque chose de particulièrement agréable à s’emmitoufler pour aller explorer la nature. Dans cet esprit, voici certains des parcs nationaux les plus remarquables pendant cette saison pittoresque.

 

Le parc national Fundy, au Nouveau-Brunswick

A post shared by Parks Canada (@parks.canada) on

Au parc national Fundy, faites l’expérience des plus hautes marées du monde.

 

Le Nouveau-Brunswick est l’endroit parfait pour profiter des couleurs automnales au bord de la mer. Dans le parc national Fundy, non seulement pouvez-vous vous adonner à des activités traditionnelles comme la randonnée et le cyclisme (on recommande chaudement les sentiers du Cap Matthews et du ruisseau Kinnie), mais vous pouvez aussi admirer les plus hautes marées du monde. Partez en randonnée le matin, et selon l’horaire des marées, vous pourrez voir soit des vagues de la hauteur d’un immeuble de quatre étages, soit le fond océanique. Il y a des tonnes de festivals organisés dans le parc toute l’année; l’automne vous réserve d’ailleurs le week-end spécial de l’Action de grâce et du festival de la citrouille de Fundy, sans compter les « jours des saumons ». Prenez part aux festivités avant de vous évader dans la nature à la recherche des chaises rouges de Parcs Canada éparpillées dans le parc. Elles marquent les points de vue les plus beaux et les plus paisibles.

 

Le parc national Jasper, en Alberta

A post shared by firebolt2 (@firebolt2) on

Avec une superficie de plus 11 000 kilomètres carrés, le parc national Jasper est le plus grand des Rocheuses canadiennes. Il fait partie des parcs des montagnes Rocheuses canadiennes, site du patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Le parc national Jasper est époustouflant, aucun doute là-dessus. Mais en automne, il devient encore plus hallucinant. En vous baladant dans ses forêts et près de ses lacs d’un bleu cristallin, vous verrez la métamorphose des feuilles et peut-être même un peu de neige. À vous le choix d’explorer le massif en randonnée au fil des sentiers les plus prisés, comme ceux de la Découverte-de-Jasper et du Wapiti, ou encore d’enfourcher un vélo de montagne pour couvrir plus de terrain. Après une bonne journée d’aventure, allez vous baigner dans les sources thermales Miette, les plus chaudes des Rocheuses canadiennes. Enfin, offrez-vous une soirée à contempler les étoiles : le parc est la deuxième réserve de ciel étoilé au monde, ce qui signifie très peu de pollution lumineuse… et une expérience optimale.

 

Le parc national des Mille-Îles, en Ontario

A post shared by Farhan Baron (@farhan_t90) on

Le parc national des Mille-Îles a été créé en 1904, ce qui en fait le plus ancien parc national du Canada à l’est des Rocheuses.

 

Vous rêvez des couleurs et de la météo typiques de l’automne? L’Ontario a tout ce qu’il vous faut, lui qui déploie certains des plus impressionnants paysages de saison. Le parc national des Mille-Îles, archipel sur le fleuve Saint-Laurent, en est un excellent exemple – et vous n’y manquerez pas d’activités. Vous pouvez camper dans une tente oTENTik, à la fois rustique et confortable : c’est le parfait pied-à-terre pour vos randonnées ou vos escapades sur l’eau. Si vous voulez en voir encore plus, partez en croisière pour admirer le parc à partir du fleuve. Sur la terre ferme ou sur les flots, gardez l’œil ouvert : le parc abrite une foule d’animaux, comme des cerfs de Virginie, des hérons, des balbuzards pêcheurs, des visons et des tortues.

 

La réserve de parc national de l’Archipel-de-Mingan, au Québec

A post shared by Vincent Luk (@vincentluk_) on

L’archipel de Mingan est habité depuis au moins 2 000 ans. Les premiers à y vivre, des Amérindiens, étaient surtout intéressés par les ressources marines de cette partie du golfe : ils y cueillaient des mollusques, pêchaient le saumon et chassaient le phoque, entre autres.

 

Situé dans le golfe du Saint-Laurent, au Québec, cet archipel est un incontournable. Connu pour sa géographie unique, notamment ses affleurements de calcaire à l’apparence surnaturelle, le parc est aussi fascinant d’un point de vue esthétique qu’historique. Repérez les expositions permanentes placées çà et là dans le parc, qui soulignent les particularités naturelles et culturelles de la région. Assurez-vous aussi de rencontrer la mascotte non officielle du parc, le macareux moine : un volatile clownesque très populaire qui mérite bien une photo ou deux. Si vous voulez passer plus d’une journée au parc, réservez une chambre dans un phare patrimonial on ne peut plus charmant au décor des années 50.

 

Le parc national Tuktut Nogait, dans les Territoires du Nord-Ouest

A post shared by @travelgram.world on

 

L’aventure vous appelle? Le parc national Tuktut Nogait est le défi que vous recherchez. En plus de son incroyable beauté naturelle, des chutes aux forêts, cet espace de près de 19 000 km2 a tout ce qu’il faut pour les expéditions. Faites une excursion guidée en canoë ou en kayak sur la rivière Hornaday, où vous vous croirez au pays des géants en traversant d’imposants canyons sur des eaux vives de classe III et IV. Encore soif de nature? Alors, allez camper dans l’arrière-pays (il n’y a pas de terrain désigné : plantez votre tente et restez quelques jours) ou bien partez à la pêche. Mais si vous envisagez de visiter ce parc, faites vos recherches d’abord. Il s’agit d’un endroit reculé en grande partie toujours vierge, ce qui explique sa faune impressionnante composée notamment de caribous, de grizzlis, de renards roux et de faucons.

 

Le Canada compte 46 parcs nationaux; ceci n’était qu’un léger aperçu de nos préférés! Ils sont parfaits en toute saison, alors laissez-vous inspirer pour votre prochaine aventure en plein air sur le site Web de Parcs Canada.

Related Posts