Soif d’aventure? Les parcs nationaux du Canada, magnifiques et diversifiés, sauront répondre à l’appel. Peu importe la saison, vous trouverez un parc offrant de superbes paysages et des expériences uniques, qu’il s’agisse de camping de luxe ou de raquette. Et en 2017, l’entrée à tous les parcs nationaux canadiens est gratuite : voilà l’occasion rêvée d’en rayer quelques-uns de votre liste. Vous trouvez plus de renseignements sur la carte d’entrée Découverte ici.

Oui, l’hiver canadien peut être frisquet, mais selon nous, il ne fait qu’enrichir la beauté de nos parcs. Voici donc certains des parcs nationaux méconnus qu’il faut découvrir durant la saison froide.

Colombie-Britannique : parc national Kootenay

A photo posted by Stevin Tuchiwsky (@stevint) on

Saviez-vous que le parc national Kootenay a été créé en 1920 dans le cadre d’une entente visant la construction d’une route à travers les Rocheuses?

 

Avec ses rivières glacées et ses chaudes sources thermales, ce parc est un paradis pour les amateurs d’hiver. Explorez des sentiers serpentant dans l’arrière-pays en ski de fond ou en raquette, escaladez des cascades de glace ou observez les animaux sauvages – comme le mouflon d’Amérique, le wapiti et l’orignal –, puis terminez la journée en beauté aux sources thermales Radium. Considérées comme sacrées par les Premières Nations et prisées des pionniers de l’Ouest canadien, ces sources nichées dans les Rocheuses ont revigoré et inspiré des générations de voyageurs.

Québec : parc national de la Mauricie

A photo posted by Parks Canada (@parks.canada) on

Saviez-vous que le parc national de la Mauricie est aussi grand que l’île de Montréal? C’est tout un terrain de jeu!

 

Le Québec est reconnu pour célébrer la saison froide comme il se doit, notamment en organisant certains des meilleurs festivals hivernaux du monde. Il n’est donc pas surprenant que ses parcs s’animent quand le mercure chute. Avec plus de 150 lacs et de vastes étendues de forêts denses, le parc national de la Mauricie propose une foule d’activités, que ce soit la raquette (y compris sur un lac!), le vélo à pneus surdimensionnés, le ski de fond, et même le graphineige, soit le dessin d’une œuvre éphémère sur la neige avec des raquettes. Si vous voulez séjourner dans les environs, jetez un œil au domaine Wabenaki-Andrew. À mi-chemin entre hébergement en commun et centre de villégiature, cet établissement situé au bord du lac à la Pêche propose une multitude d’activités, le tout à prix abordable. 

Ontario : parc national de la Péninsule-Bruce

A photo posted by Samir (@samir_finally) on

Saviez-vous qu’un recensement des oiseaux de Noël a lieu chaque année au parc national de la Péninsule-Bruce? La tradition remonte à près de 50 ans.

 

Ravissant l’été, le parc national de la Péninsule-Bruce revêt de tout autres atours durant la saison froide. Perché au bord d’une falaise abrupte, admirez la baie Georgienne d’un turquoise éblouissant à vos pieds. Dirigez-vous ensuite dans la forêt pour tenter de repérer des animaux (les oiseaux y abondent) en parcourant des sentiers paisibles. Besoin d’un autre argument? Le parc est aussi une réserve de ciel étoilé; c’est donc l’endroit parfait pour observer les astres, un chocolat chaud à la main, avant de vous installer dans votre tente pour la nuit, si le camping d’hiver ne vous fait pas peur.

Manitoba : parc national du Mont-Riding

 

Saviez-vous que dans les années 1930, Grey Owl, le célèbre trappeur devenu défenseur de la nature, travaillait comme « défenseur des animaux sauvages » au tout nouveau parc national du Mont-Riding, accompagné de son fidèle castor Jelly Roll?

 

Situé à plus ou moins trois heures de Winnipeg, ce parc superbe est le rêve de tous les aventuriers : la pêche sur la glace, la motoneige, le cerf-volant de traction (comme de la planche à voile sur la neige) et le ski de fond sont autant d’options qui s’offrent à eux. Bien entendu, les amateurs de batailles de boules de neige et d’anges sur la neige ne sont pas en reste! Si vous souhaitez vivre pleinement l’expérience hivernale canadienne et observer les animaux sauvages au petit jour (moment où les wapitis et les bisons, entre autres, sont le plus actifs), séjournez dans une tente oTENTik déjà montée, à la fois rustique et confortable; à l’aube, vous pourrez vous imprégner de la beauté des environs. 

Yukon : parc national et réserve de parc national Kluane

Saviez-vous que ce parc abrite le plus haut sommet du Canada (le mont Logan, haut de 5 959 mètres), son champ de glace le plus vaste, et la population de grizzlis la plus génétiquement diversifiée en Amérique du Nord?

 

Vous cherchez une expérience dont vous vous souviendrez toute votre vie? Ce parc pourrait bien vous la faire vivre. En plus de paysages à couper le souffle, il propose toutes sortes d’aventures, des plus paisibles aux plus palpitantes. Les lacs étant gelés, les endroits à explorer sont encore plus nombreux l’hiver. Chaussez des skis de fond ou des raquettes et partez à la conquête de ces grands espaces, ou pêchez sur la glace et cuisinez votre prise dans un terrain de camping de l’arrière-pays. Admirez ensuite le ballet des aurores boréales qui illumine le ciel.

Related Posts