Saviez-vous que les eaux recouvrent les deux tiers de la Saskatchewan? Des prairies au Bouclier canadien, le meilleur moyen de transport pour explorer ces étendues d’eau reste le canoë. On vous présente trois aventures sur différents cours d’eau de la province.

 

Le parcours de canotage Bagwa

Parc national de Prince Albert

Admirez depuis l’eau toute la beauté de la forêt boréale dans le parc national de Prince Albert. Le parcours se fait en sept à dix heures de canoë, mais vous pouvez aussi faire durer l’aventure en campant la nuit dans l’un des deux terrains de l’arrière-pays (au lac Bagwa ou au lac Lily). Chacun de ces sites est équipé de toilettes sèches, de contenants pour aliments à l’épreuve des ours et d’emplacements de tente. Les campeurs doivent impérativement s’inscrire au centre d’accueil de Waskesiu. L’accès au canal de Bagwa se trouve sur la rive ouest du lac Kingsmere. Le parcours comprend trois portages faciles, indiqués par une marque blanche en forme de X. Même si le plus long – le premier – fait un kilomètre, il n’est pas si difficile à faire grâce au chariot de portage sur rail fourni. Parce qu’il est silencieux, le canoë est la meilleure embarcation pour qui veut observer les grands hérons, les huards et les grèbes jougris qui nichent le long du canal. Vous pouvez louer un canoë à la marina de Waskesiu.

 

La voie navigable Chief Whitecap Waterway

Du parc provincial Danielson à Saskatoon

Tronçon du Grand Sentier (le Sentier transcanadien), le Chief Whitecap Waterway est situé sur la rivière Saskatchewan Sud, dans le centre de la Saskatchewan, et c’est la plus grande voie navigable de la province. Le parcours, qui dépasse les 100 kilomètres, commence au barrage Gardiner, dans le parc provincial Danielson, et se termine à Saskatoon. Il est composé de trois segments, et il y a des points d’entrée et de sortie le long de la route. Chaque segment a été conçu pour que canoéistes débutants, intermédiaires ou chevronnés puissent s’amuser. Il y a aussi des emplacements de camping désignés à divers endroits le long du sentier. Comme on parcourt celui-ci du sud au nord en canoë, il vous faudra prévoir un transport en véhicule jusqu’à un point de rencontre. L’entreprise CanoeSki, à Saskatoon, propose un service de navette, outre la location de canoës. La rivière est large et son débit est lent, ce qui rend la navigation plutôt tranquille. Parmi les atouts de cette rivière typique des Prairies, citons la multitude d’îlots sablonneux, les hautes falaises de sable sur les berges et la richesse de la faune.

 

La rivière Clearwater

Parc provincial de la Rivière-Clearwater

 

Située dans le nord-ouest de la province, en bordure du Bouclier canadien, la rivière Clearwater a été désignée rivière du patrimoine canadien. Les canoéistes les plus expérimentés doivent mettre cette rivière sur leur liste de voies à dompter à tout prix. Guidé par les Premières Nations dénées, l’explorateur Peter Pond a parcouru en 1778 les 20 kilomètres du portage Methye. Ce portage a ensuite relié la baie d’Hudson et le bassin arctique, ouvrant la région du nord au commerce de la fourrure et aux premiers explorateurs européens, qui ont beaucoup emprunté cette voie à canoë. De nos jours, les canoéistes ont la chance de profiter de vues sur des canyons spectaculaires et des chutes d’eau pittoresques, de rapides – parfois parsemés de rochers – et de sites de camping enchanteurs en pleine nature. La rivière étant isolée et les rapides difficiles, seuls les canonistes émérites et expérimentés devraient s’aventurer sur ce parcours. Vous trouverez plus de renseignements sur celui-ci sur les sites de CanoeSki et de Churchill River Outfitters, qui proposent des excursions personnalisées avec guide.

Related Posts