Que vous préfériez le tourisme urbain ou de nature, la Colombie-Britannique vous séduira.

Le Canada célèbre son 150e anniversaire en 2017, alors il n’y a pas meilleur moment pour ajouter la Colombie-Britannique à votre liste de destinations à visiter impérativement cette année. Que vous préfériez les plaisirs urbains ou ressentiez l’appel de la nature, cette magnifique province de la côte Ouest en a pour tous les goûts.

 

En l’honneur du 150e du Canada, voici les 5 meilleures façons de passer 150 heures (soit six jours et six heures) en Colombie-Britannique.

 

Explorer les villes

Vancouver, Victoria et Whistler

 

Commencez par Vancouver, la métropole de la province, et plongez dans sa scène culinaire des plus effervescentes. Régalez-vous de poissons et fruits de mer locaux, comme des huîtres, du saumon et de la morue charbonnière, prenez place au comptoir d’un bar à sushis, ou essayez des dimsums dans l’un des excellents restaurants chinois de Richmond, en banlieue. Ensuite, admirez l’art des Premières Nations de la côte Nord-Ouest au Musée d’anthropologie, écumez les boutiques chics de Gastown, et baladez-vous dans la forêt pluviale du parc du pont suspendu de Capilano. Après une traversée spectaculaire à bord d’un paquebot de BC Ferries jusqu’à l’île de Vancouver, découvrez Victoria, la capitale de la province. Faites l’expérience de ses nombreuses bières artisanales, contemplez la beauté des jardins Butchart, puis retournez sur le continent. Terminez votre aventure en empruntant l’autoroute Sea-to-Sky pour rejoindre Whistler, qui a accueilli les Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010; explorez la montagne, en ski ou en randonnée, puis imprégnez-vous de l’ambiance animée du village, une fois la nuit tombée.

 

Parcourir la route de l’Alaska

Direction nord à partir de Dawson Creek

A post shared by Drew Rogers (@outlandwild) on

L’année 2017 marque aussi le 75e anniversaire de la construction de la route de l’Alaska, qui jadis s’inscrivait dans l’effort de guerre des États-Unis. Des célébrations, comme des festivals communautaires et des rallyes automobiles, devraient donc ponctuer votre parcours. Partez du début : le kilomètre 0, à Dawson Creek, dans le nord-est de la Colombie-Britannique, où vous pourrez rafraîchir vos connaissances historiques à l’Alaska Highway House. De là, 2 451 kilomètres de route vous séparent de Fairbanks, en Alaska. En chemin, arrêtez-vous au parc provincial Liard River Hot Springs pour faire trempette dans les sources thermales nichées au coeur de la forêt boréale, et au parc provincial Muncho Lake pour admirer ses eaux jade et repérer des animaux sauvages, comme des mouflons de Stone, des orignaux, des caribous et des chèvres de montagne. Une autre raison d’emprunter cette route : les inoubliables aurores boréales.

 

Passer des Rocheuses au Pacifique

De Calgary à Vancouver

A post shared by Jeff Putnam (@putsky88) on

Prenez le temps de savourer la route entre les vertigineuses Rocheuses canadiennes et l’océan (ou vice-versa), peut-être en dormant en chemin dans un véhicule récréatif ou sous la tente. La plupart des gens empruntent la route Transcanadienne 1 pour traverser les Rocheuses (en s’arrêtant à Banff, en Alberta), voir Kamloops, dans les prairies semi-arides au confluent des rivières Thompson Sud et Thompson Nord, et ensuite gagner la métropole de Vancouver. Vous pourriez aussi mettre le cap sur le sud, en prenant la Crowsnest Highway (route 3), qui bifurque vers l’ouest après le village alpin de Fernie. Le paysage change du tout au tout dans le sud de l’Okanagan, où Osoyoos abrite les terres désertiques du Canada. Après une dégustation de vins et une baignade dans le lac, partez en randonnée ou à la pêche dans le parc provincial E.C. Manning, puis direction Vancouver, pour goûter à ses saveurs multiethniques et déambuler sur ses sentiers bordant l’océan.

 

Suivre l’océan

Île de Vancouver et Sunshine Coast

A post shared by Jon West (@jonbeeotch) on

Faites le plein d’air frais et salin en bouclant un circuit des charmants villages côtiers de la Colombie-Britannique. De Vancouver, faites une splendide traversée à bord d’un paquebot de BC Ferries jusqu’à l’île de Vancouver, et visitez Victoria, en bord de mer. Puis, en montant vers le nord, passez par les vallées fertiles de Cowichan et de Comox. (N’oubliez pas de construire un château de sable à Parksville, une destination prisée des vacanciers.) À Comox, embarquez sur un autre traversier pour gagner Powell River, principale ville du nord de la Sunshine Coast. Après avoir pagayé sur la baie Desolation et découvert l’arrondissement historique de Powell River, descendez la Sunshine Coast pour flâner dans les paisibles villages côtiers de Sechelt et de Gibsons. Une dernière traversée de l’océan vous ramène à Vancouver.

 

Faire trempette dans les sources thermales

Circuit dans les Rocheuses de Kootenay 

A post shared by Modula Racks (@modularacks) on

De Cranbrook, porte d’entrée sur les Rocheuses de Kootenay, conduisez à votre rythme sur le circuit de 850 kilomètres qui sillonne la région, en faisant une pause détente dans huit des sources thermales les plus impressionnantes de la province. Parmi celles-ci, notons les sources Lussier, situées près de la rivière du même nom dans le parc provincial Whiteswan Lake, et les sources Fairmont, qui comptent les plus importants bassins d’eau minérale naturelle du Canada. Près de Nakusp, vous trouverez les sources Halcyon sur le superbe lac Arrow supérieur, qui a pour toile de fond la chaîne de Monashee. Et au sud de Kaslo, les sources d’Ainsworth offrent une expérience unique, avec leur grotte en forme de fer à cheval ornée de stalagmites et de stalactites, et une superbe vue sur le lac Kootenay.

Related Posts