12 façons d’explorer l’histoire autochtone du Canada

Head-Smashed-In Buffalo Jump

Vous cherchez une authentique expérience canadienne? Remontez à la source : découvrez la fascinante histoire autochtone du pays, bien préservée dans les attractions, événements et aventures de chaque province et chaque territoire, d’un océan à l’autre.

 

Sans plus tarder, voici 12 expériences de tourisme autochtone qui vous plongeront dans la culture et l’histoire de peuples millénaires.

 

Le Manito Ahbee Festival

Les percussionnistes commencent à battre la mesure, les femmes drapées de châles recherchés déploient leurs capes tels des papillons ouvrant leurs ailes… déjà, vous savez que le Manito Ahbee Festival de Winnipeg est un événement spécial. Rendez-vous à un lieu de rassemblement traditionnel pour voir les maîtres du pow-wow, tout de plumes coiffés, partager la scène avec des artistes hip-hop autochtones, et laissez-vous entraîner par les pirouettes et chants de danseurs cris, ojibwés et sioux dakotas. Puis, quand on annonce la « danse intertribale », c’est à vous de vous jeter dans l’action!

 

Great Spirit Circle Trail

Great Spirit Circle Trail

Direction l’Ontario, maintenant : Great Spirit Circle Trail vous invite à découvrir la vie du peuple anishinaabe qui habite l’île Manitoulin, la plus grande île en eau douce au monde. Des chutes aux paysages à couper le souffle, la beauté naturelle de l’île n’est surpassée que par la culture et les traditions dont elle est le témoin. On dénombre sept réserves des Premières Nations sur l’île Manitoulin, et sa riche histoire autochtone est chère au cœur de tous ses habitants. En compagnie d’un guide local, découvrez le passé de l’île, sa nature et son peuple, écoutez les récits des insulaires, partagez un repas typique avec eux et prenez même part à une cérémonie traditionnelle.

 

Le parc national et lieu historique national Kejimkujik

Le parc national et lieu historique national Kejimkujik, en Nouvelle-Écosse, n’est pas qu’un endroit de choix pour la randonnée et le camping : c’est aussi une vitrine sur l’héritage du peuple micmac. Un peu partout dans le parc, vous trouverez des gravures sur pierre – des pétroglyphes – qui représentent diverses facettes de la vie traditionnelle des Micmacs, comme la chasse et la pêche. Si vous n’avez pas envie de faire une visite guidée, vous pouvez louer un canoë pour pagayer dans les mêmes eaux que celles empruntées par les Autochtones locaux pendant des générations. Mais attention : kejimkujik, le nom du parc et du lac éponyme, signifierait « muscles fatigués » en micmac… voilà qui en dit long sur le niveau de difficulté de la traversée.

 

Le centre d’interprétation du précipice à bisons Head-Smashed-In

Pendant près de 6 000 ans, d’innombrables tribus nomades traquaient le bison à l’aide du précipice Head-Smashed-In, ce qui en fait l’un des sites de chasse collective les plus anciens et les mieux préservés en Amérique du Nord. Et le centre d’interprétation primé est assurément l’un des points forts de tout voyage dans les terres balayées par le vent de l’Alberta. Découvrez l’évolution du légendaire précipice à bisons et voyez comment les Premières Nations ont appris à modifier leur environnement pour mieux chasser. Laissez vos guides autochtones vous raconter la vie sur les plaines et vous montrer comment les tribus collaboraient pour utiliser chaque partie de l’animal. Les mois d’été, assistez – et prenez part! – aux prestations de danseurs et de percussionnistes autochtones, ou faites une randonnée jusqu’aux couloirs qui menaient les bisons à leur perte.

 

Le Site traditionnel huron

A photo posted by Marie Girard (@marie_freckles) on

À seulement 15 minutes de Québec vous attend le Site traditionnel huron. Au cœur de Wendake, dans la réserve des Hurons-Wendats, cette authentique reconstitution d’un village huron vous plonge dans l’histoire autochtone de la province. Faites une visite guidée, participez à des jeux uniques, participez à un atelier d’artisanat ou bien lancez-vous dans une quête chamanique, avant de terminer la journée par un repas traditionnel au restaurant NEK8ARRE.

 

Le ‘Ksan Historical Village and Museum

Mettez le cap sur Hazelton, dans le nord de la Colombie-Britannique, pour découvrir le ‘Ksan Historical Village and Museum, un village gitxsan reconstitué. Sept maisons longues, dont la première a été bâtie en 1959, témoignent de la présence d’une communauté, sur le même site riverain, pendant des centaines, voire des milliers d’années. Levez les yeux pour admirer les totems, et ne manquez pas de visiter la maison-fumoir et la cache de vivres.

 

Le Spirit Bear Lodge

A photo posted by John Lehmann (@johnlehmann) on

Aventurez-vous dans le territoire traditionnel du peuple ancien kitasoo/xai’xais et partez à la recherche du mystérieux ours Kermode (l’ours esprit). La culture et le patrimoine de cette Première Nation sont depuis toujours liés à la terre et aux animaux, alors vous ne trouverez meilleur guide pour explorer la forêt pluviale de Great Bear et suivre la piste de l’ours couleur crème quasi légendaire. Découvrez la mythologie qui l’entoure de la bouche d’Autochtones locaux, et visitez des sites aborigènes d’importance, notamment une grande maison traditionnelle.

 

Le Great Northern Arts Festival

En été, pendant 56 jours, le soleil ne se couche plus sur les Territoires du Nord-Ouest. Plutôt que de s’inquiéter pour leur sommeil, les gens du coin en profitent pour célébrer ce phénomène unique. En plus d’un quart de siècle, le Great Northern Arts Festival aura présenté sous le soleil de minuit les œuvres et prestations de 120 peintres, sculpteurs et musiciens nordiques, sans oublier les artistes des Premières Nations de tout le pays. Observez une femme gwich’in confectionner des poupées traditionnelles, voyez un ours polaire émerger peu à peu d’un bloc de stéatite entre les mains d’un sculpteur autochtone, et dansez sur du hip‑hop inuit.

 

La coopérative West Baffin Eskimo

Les gravures, les eaux-fortes et les impressions de gravure sur pierre : voilà les spécialités de la coopérative West Baffin Eskimo, un regroupement d’artistes inuits de Cape Dorset, né il y a plus de 50 ans. Avec le temps, la coopérative est sans aucun doute devenue la référence mondiale en matière d’art inuit. Ses membres exercent leur savoir-faire sur les rives du détroit d’Hudson, au grand bonheur des amoureux de l’art qui retournent sur l’île année après année.

 

Le parc du patrimoine Wanuskewin

A photo posted by Wanuskewin (@wanuskewin) on

Pendant plus de 6 000 ans, les Premières Nations des plaines du Nord se rassemblaient à l’endroit où se trouve maintenant le parc du patrimoine Wanuskewin. Bien avant que soient bâtis les pyramides, le Panthéon ou la Grande Muraille de Chine, les premiers peuples de la Saskatchewan y venaient pour chasser le bison, faire leurs dévotions et organiser des célébrations. Aujourd’hui, le parc permet d’en apprendre sur leur culture et leur histoire. Parcourez les sentiers éducatifs sillonnant la vallée, puis visitez les sites archéologiques parsemés de ronds de tipis, de cairns, de fragments de poterie, d’os d’animaux et d’autres témoins du passé. Passez la nuit dans un tipi, et écoutez des histoires traditionnelles autour d’un feu de camp en vous régalant de thé et de bannique fraîche.

 

Le parc territorial Tombstone

A photo posted by Doug Solis (@dougsolis) on

Le parc territorial Tombstone, dont le nom signifie « pierre tombale », a de quoi intimider… mais cette destination du Yukon regorge en fait de merveilles naturelles et est riche en culture autochtone. C’est là, à seulement 285 kilomètres du cercle arctique, que vivent les Tr’ondëk Hwëch’ins, une Première Nation dont l’histoire dans la région remonte à des millénaires. Sur les plus de 70 sites écologiques et archéologiques protégés d’origine autochtone, vous verrez toutes sortes de vestiges allant des caches de chasse aux outils en pierre en passant – eh oui! – par les cimetières.

 

La Journée des Autochtones

A photo posted by Gabriel George (@edgegeo) on

La Journée nationale des Autochtones est un événement annuel célébré dans tout le Canada le 21 juin, au solstice d’été, et qui vise à souligner le patrimoine unique, la diversité culturelle et les réalisations remarquables des Premières Nations, des Inuits et des Métis. Profitez-en pour découvrir les activités et célébrations, des festins communautaires aux jeux traditionnels, organisées partout au pays. Voilà une belle occasion de faire la fête avec les communautés autochtones locales!