Bordée par 13 300 km de littoral (y compris les rives de ses nombreuses îles), la Nouvelle-Écosse est un endroit idéal pour d’incroyables aventures côtières. Voici sept coups de cœur de la région :

 

Camping en bord de mer à Meat Cove

A post shared by JESSI JAY (@jayjayjanes) on

Au sommet d’une falaise sur la pointe la plus au nord de l’île du Cap-Breton se trouve le camping reculé de Meat Cove. Vous y trouverez des sentiers de randonnée et de vélo, de même que des kayaks à louer. Prenez la mer et, avec un peu de chance, vous verrez peut-être une baleine nager à la surface.

 

Camping sur une île privée

A post shared by Landon Brown (@landonkb) on

Une escapade de camping de luxe vous attend à l’île Haute, dans la baie de Fundy, organisée par Advocate Boat Tours. Faites le tour de l’île à pied, puis observez-la depuis la mer dans un kayak tandem. Vos hôtes vous fournissent tout ce qu’il faut, de fabuleux repas de trois plats au luxueux site de camping sur la côte, tout équipé. Et le meilleur dans tout ça? La tranquillité absolue!

 

Observation des baleines

A post shared by Nova Scotia (@visitnovascotia) on

La Nouvelle-Écosse offre d’excellentes excursions d’observation des baleines; on y trouve pas moins de 12 espèces, dont le rorqual à bosse, le rorqual commun, le petit rorqual et le globicéphale. En vous rendant à l’île Brier, dans la baie de Fundy, ou en explorant les côtes près de Pleasant Bay et de Chéticamp, sur l’île du Cap-Breton, gardez les yeux grands ouverts : vous apercevrez peut-être un jet d’eau dans les airs ou une nageoire à la surface de l’eau.

 

Surf, surf aérotracté et planche à rame

Louez une planche et suivez un cours à l’une des nombreuses écoles de surf de la province. Il est même possible de s’essayer au yoga sur planche à rame avec Supdudeyoga. Vous tenir debout sur l’eau, ce n’est pas votre fort? Alors envisagez plutôt le kayak : dans les ports tranquilles comme dans les landes glaciaires, vous trouverez partout en Nouvelle-Écosse des pourvoyeurs prêts à vous emmener faire un tour.

 

Exploration les 100 Wild Islands

La Nouvelle-Écosse compte, le long de sa côte est, près de 300 îles sauvages protégées par le Nova Scotia Nature Trust. De leurs plages de sable blanc à leurs falaises côtières, elles ont beaucoup à offrir. Cette région complètement à l’écart des sentiers battus est tout de même assez accessible pour que vous la visitiez. Comment? En faisant une croisière pittoresque avec Murphy’s Camping on the Ocean. On vous offre même une escapade de camping sur votre propre île privée, moules et homard frais inclus! Il est également possible d’explorer la région en kayak avec Coastal Adventures.

 

Vélo sur la côte

A post shared by Trans Canada Trail (@tctrail) on

Si ça vous tente de partir admirer la vue à vélo, parcourez les 92 km du sentier côtier Celtic Shores sur l’île du Cap-Breton, une piste facile sur terrain plat qui relie Port Hastings à Inverness. Pour les amateurs de défis, la piste Cabot ne manque ni de collines ni de panoramas côtiers. Sillonnez-la à la force de vos quadriceps ou optez pour un tour en navette qui vous évitera les côtes les plus abruptes à gravir. Pensez aussi à visiter Baie Sainte-Marie à l’occasion du Gran Fondo, événement qui vous invite à rouler 117, 67 ou 35 km le long de routes panoramiques sur la côte acadienne.

 

Randonnée

A post shared by tk • (@timkavanaugh) on

Vous êtes adepte de randonnée et vous adorez l’océan? La Nouvelle-Écosse offre le meilleur des deux. Au cap Split, une randonnée de 12 km vous promet, une fois en haut, de splendides vues sur Scots Bay, dans la baie de Fundy. À voir aussi : Gaff Point, lieu de randonnée côtière où l’on trouve un sentier dans les boisés, à proximité de la ville de Lunenburg, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et si vous savez garder un secret, les gens du coin disent qu’il y aurait une plage cachée le long du sentier! Dans le parc national des Hautes-Terres-du-Cap-Breton sur l’île du Cap-Breton, le sentier Skyline propose un sentier en boucle de 8,2 km, adapté aux randonneurs de tous les niveaux et au sommet duquel la vue est époustouflante. Au parc provincial Cape Chignecto, les 53 km de sentiers comptent plusieurs boucles et sont parsemés de terrains de camping. Pour sa part, le parc provincial Taylor Head, sur la côte est de la Nouvelle-Écosse, offre 14,2 km de sentiers. Enfin, les deux boucles du parc national Kejimkujik Bord de mer, l’une de 5,3 km et l’autre de 8,7 km, vous réservent des plages de sable blanc et des promontoires taillés par les glaciers.

 

Phares à explorer

A post shared by Trevor Mount (@t_mount) on

Si le phare de Peggy’s Cove est le plus connu du Canada, il y en a tout de même bien d’autres à découvrir! Visitez le phare de Cap d’Or pour vous régaler de poissons et de fruits de mer tout frais à l’auberge Lightkeeper’s Kitchen and Guest House, ou passez voir le phare de Cap Fourchu, dont le style unique rappelle la forme d’un trognon de pomme. Et comme vous y êtes déjà, profitez-en pour vous remplir la panse au Mug Up Tea Room. Promenez-vous sur le sentier en bord de mer au phare de Louisbourg, d’où vous pourrez admirer de loin le lieu historique national de la Forteresse-de-Louisbourg. Et finalement, les rayures colorées du phare de l’île Brier sont l’arrière-plan idéal pour un autoportrait. Faites-y donc un tour après votre excursion d’observation des baleines!

Related Posts